Accueil du site > Logiciels libres, internet, nouvelles technologies > Windows 7. Traduction française du site « Windows 7 sins » - les 7 « péchés » (...)

Windows 7. Traduction française du site « Windows 7 sins » - les 7 « péchés » de Windows 7

vendredi 30 octobre 2009

Avec Windows 7, Microsoft a mis en place un contrôle légal sur votre ordinateur et utilise ce pouvoir pour abuser les utilisateurs d’ordinateurs.

7 raisons de bazarder microsoft

À l’occasion de la sortie mondiale de Windows 7, l’April (http://www.april.org) et Framasoft (http://www.framasoft.org) ont choisi de relayer la campagne de la Fondation pour le Logiciel Libre qui dresse une liste de sept exemples d’abus perpétrés par Microsoft.

Lancement Windows 7 (seven) Lancement Windows 7

Les deux associations proposent notamment une version française du site de la Fondation pour le Logiciel Libre « Les « 7 péchés » de Microsoft Windows 7 et les problèmes liés au logiciel propriétaire » :

http://fr.windows7sins.org/

Cette campagne permet d’alerter à nouveau sur les pratiques abusives de Microsoft et les dangers du logiciel propriétaire tant pour les libertés des utilisateurs, la sécurité informatique, l’innovation technique et le marché du logiciel.

L’April et Framasoft encouragent leurs membres et les communautés du logiciel libre à profiter de la sortie de Microsoft Windows 7 pour informer leurs amis, famille, collègues, connaissances... sur les dangers du logiciel propriétaire et sur l’existence du logiciel libre. Le site traduit propose des argumentaires et des dépliants.

Page d’annonce de la campagne :

http://www.april.org/fr/les-7-peche...

Les 7 péchés de Windows 7 : Le procès contre Microsoft et le logiciel propriétaire

1. Empoisonnement de l’éducation : À ce jour, on apprend à la plupart des enfants, dont l’éducation implique des ordinateurs, à utiliser le produit d’une seule entreprise : Microsoft. Cette firme dépense de fortes sommes pour que les groupes de pression et les commerciaux corrompent les services d’éducation. Une éducation qui mise sur la puissance des ordinateurs devrait ouvrir la voie de la liberté et de l’autonomie, et non ouvrir un boulevard au monopole insidieux d’une entreprise.

2. Invasion de la vie privée : Microsoft utilise des logiciels avec des noms fallacieux comme Windows Genuine Advantage pour inspecter le contenu des disques durs de ses utilisateurs. Les termes de la licence utilisateur que l’on est obligé d’accepter avant de pouvoir utiliser Windows préviennent bien que Microsoft se réserve le droit de faire ça sans avertissement.

3. Comportement monopolistique : pratiquement tous les ordinateurs achètés sont vendus avec Windows pré-installé, et non par un libre choix. Microsoft impose ses dictats aux revendeurs de matériel informatique, pour qu’ils ne proposent pas de PC sans Windows pré-installé, bien que de très nombreux clients le leur demandent. Même les ordinateurs disponibles avec d’autres systèmes d’exploitations pré-installés tel que GNU/Linux incluaient souvent Windows au départ.

4. Verrouillage : Microsoft essaie régulièrement de contraindre ses utilisateurs à faire des mises à jour, en supprimant le support des versions précédentes de Windows et d’Office, et en augmentant le niveau du matériel requis. Pour beaucoup de gens, cela signifie qu’ils doivent mettre leur ordinateur au rebut juste parce qu’il n’est pas à la hauteur des exigences techniques requises par les nouvelles versions de Windows.

5. Blocage abusif des standards : Microsoft a essayé de bloquer le passage au standard libre pour les formats de documents, parce que des standards comme OpenDocument Format menaceraient le contrôle exercé pour le moment sur l’utilisateur avec les formats propriétaires de Word. Elle s’est lancée dans des manoeuvres en sous-main, qui peuvent aller jusqu’à la corruption de fonctionnaires, pour essayer de stopper de telles initiatives.

6. Soutien des DRM ( Digital Restrictions Management) : avec Windows Media Player, Microsoft collabore avec les grandes firmes des médias pour imposer des restrictions sur la copie de médias avec leur système d’exploitation. Par exemple, à la demande de NBC, Microsoft est capable d’empêcher les utilisateurs de Windows d’enregistrer des émissions télévisées qu’ils ont pourtant le droit d’enregistrer légalement.

7. Menaces sur la sécurité de l’usager : Windows a une longue histoire de failles de sécurité, ouvrant la porte à la diffusion des virus et permettant à des utilisateurs distants de prendre le contrôle des ordinateurs d’autres usagers et de les transformer en robots spammeurs. Puisque le logiciel est secret, tous les utilisateurs dépendent de Microsoft pour régler ces problèmes - mais Microsoft tient à ses propres intérêts en matière de sécurité, pas à ceux de ses usagers.

2 Messages de forum

  • du coup, perso, je vous conseille un passage en douceur avec 2 distribution sur votre PC. Ubuntu (Linux), et Windows.
    Le résultat est simple, au bout de 6 mois, utilisation égale. Maintenant, 80 pour cent Ubuntu.

    Répondre à ce message

    • les 7 « péchés » de Windows 7 5 décembre 2009 20:26, par cedric

      Bonjour,
      tout dépend de l’utilisation que l’on a de l’informatique. Il sera plus confortable pour un joueur de rester sur windows, même si ça évolue beaucoup de ce côté.

      Je cotoie des etudiants en informatique qui restent bornés sur leurs logiciels propriétaire. Tant qu’à faire autant acheter un mac.

      On peut aujourd’hui tout faire sous linux : développement, vidéo, graphisme, jeux pour tous les ages, navigation internet, et tout ca souvent plus performant et novateur.
      Le logiciel utilisé pour faire ce site est libre, et ses équivalents le sont en général aussi.

      Windows est un dinosaure qui n’évolue plus que pour nous coller des fioritures, des logiciels espions ou pour copier les autres.

      Répondre à ce message

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0