Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Usagers, professionnels de santé : le 6 avril, tous dans la rue à Rennes pour (...)

Usagers, professionnels de santé : le 6 avril, tous dans la rue à Rennes pour une santé pour tous !

jeudi 29 mars 2018 (Date de rédaction antérieure : 6 avril 2018).

Sud Santé Sociaux et les Comités de défense des Hôpitaux bretons de Proximité lancent un appel :

Tous ensemble, personnels et usagers, nous vous appelons à participer à une journée d’action le 6 avril pour l’accès aux soins

Nos hôpitaux sont en danger, notre système de protection sociale est remis en cause, nous ne trouvons plus de médecins pour nous soigner : notre pays est au bord d’une crise sanitaire grave : il est temps de réagir !

Nous vous appelons à venir nombreux le 6 avril pour exprimer votre volonté d’une politique de santé qui réponde aux besoins de toutes et tous ; pour exiger des moyens pour les hôpitaux et les EHPAD ; pour l’amélioration des conditions de travail dans tous les établissements de santé.

Programme de la journée :

• 11h00 : rencontre avec direction de l’ARS et préliminaires de l’enquête

• Déplacement des blessés vers la place de la Mairie (haut lieu d’échange, de fraternité…)

• Faites du bruit : chants, slogans…

• Présentation de la cartographie des « crimes et châtiments » des hôpitaux et de la Sécurité Sociale dus à l’ARS BRETAGNE (projet régional de santé), bras armé des gouvernements successifs depuis trop longtemps.

• Procès des accusés avec témoignages de ceux qui subissent les choix politiques (usagers, salariés, élus…)

• 13h00 Pique nique, cantine, café

• Faites du bruit (chansons, musique…)

• 15h00 verdict avec prise de parole du juge des assises et notification à toutes et tous des revendications remise à l’ARS

Rassemblement à 10h30 devant l’ARS. 6, place des Colombes (Derrière le CC Columbia)

http://www.sudsantesociaux35.org/

Motion pour L’Agence Régionale de Santé Bretagne
Stop à la catastrophe sanitaire annoncée
Exigeons l’accès aux soins pour toutes et tous

Pour faire face aux Groupements Hospitaliers de Territoire et aux projets régionaux de santé mortifères, nous, citoyens et personnels de santé, avons décidé de nous regrouper pour contrer cette politique qui dégrade les conditions de travail des personnels et met en danger la vie des patients.

En 2018, toujours moins pour la santé alors que 300 milliards d’euros vont être débloqués pour l’armée, on ferme des lits dans les hôpitaux, on ferme des services de santé de proximité, les EHPAD n’ont plus les moyens d’accueillir décemment les personnes âgées, les personnels sont malmenés... STOP, ça suffit !

Ce que nous voulons :

• Annulation de la dette des hôpitaux
• Suppression de la taxe sur les salaires et remboursement de la TVA sur travaux
• Affectation exclusive des fonds publics aux établissements publics de santé, pour aller vers un service de santé 100% public
• Refus de toute forme de marchandisation de la Santé (Partenariats public-privé, externalisations de services...)
• Pour des investissements à hauteur des besoins et des enjeux de santé publique
• Pour une prise en charge de la Santé à 100% par la Sécurité Sociale (prévention, soins, dépendance)
• La fin de la dégradation des conditions de travail et de la qualité des soins
• La fin du sous-effectif, de la précarité, l’embauche de personnels à hauteur des besoins
• La fin des suppressions de postes, des fermetures d’hôpitaux et de maternités de proximité
• Le maintien d’un maillage territorial permettant une réponse aux besoins de soins dans un délai de 30 minutes
• La garantie d’une prise en charge sécurisée des patients
• De vraies mesures pour lutter contre les déserts médicaux, en ville, en zone rurale et dans les hôpitaux

Nous considérons que l’ambulatoire et la télémédecine sont à utiliser au cas par cas mais ne doivent pas devenir un mode de fonctionnement destiné à faire des économies.

Nous demandons l’organisation d’une table ronde régionale sur la politique de santé en Bretagne.

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0