Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Une crise sociale à La Poste qui n’existe pas qu’au courrier

Une crise sociale à La Poste qui n’existe pas qu’au courrier

jeudi 17 novembre 2016

par SUD PTT 35

Le personnel des bureaux de poste est au bord de l’épuisement physique et psychologique : le résultat est stupéfiant. Hier, mercredi 16 novembre 2016, le bureau de poste de Rennes République a fermé ses portes à 17h30 au lieu de 19h00 car il ne restait plus qu’une intérimaire pour servir la clientèle ! L’effectif de cet établissement est de 26 personnes conseillers bancaires et encadrement compris.

En effet depuis des mois, la direction de La Poste se soustrait à son obligation de préservation de la santé physique et psychologique de son personnel. Elle réduit de manière drastique ses effectifs sans oublier les fermetures de bureau de poste. Les fermetures sauvages depuis la rentrée de septembre 2016 se sont accélérées. Rennes Danton, Rennes Oberthur, Rennes Rapatel, Rennes Le Landrel se retrouvent fermées régulièrement avec des usagers se présentant devant des portes closes. De mauvaises augures avec les premières fermetures définitives de Rennes Danton et Rennes Coëtlogon annoncées pour la fin de l’année.

La réorganisation de ce bureau de poste l’année passée en ESCI (Espace Service Client Intégral) transformant 9 positions de travail en une batterie d’automates avec seulement 5 îlots, synonymes d’une activité permanente debout, ont accentué la dégradation des conditions de travail tout en allongeant les files d’attentes. Les incivilités quotidiennes deviennent légions dans ce bureau.

L’inertie de la mairie dans le domaine de la sécurité publique sous les arcades n’améliore pas les conditions de travail des guichetiers.

La situation sanitaire est extrêmement grave. Nous avons comptabilisé 5 arrêts de maladies dont 2 nouveaux cette semaine. Le recours à des moyens de remplacement par intérim ou en CDD est utilisé sans aucune formation au préalable. Il existe des moyens de remplacement interne mais totalement sous dimensionnés face à cette crise sociale.

Les bureaux de poste ont besoin de guichetiers plus nombreux, formés et expérimentés, connus de la population. Bref, un monde et un service public à visage humain, au lieu de files d’attente incessantes qui favorisent les incivilités.

Site : http://pagesperso-orange.fr/sudptt3...

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0