Accueil du site > Politique > Squat de la rue Châtillon

Squat de la rue Châtillon

jeudi 7 mai 2015

Ce n’est pas la guerre aux sans-logis et aux mal-logés qu’il faut mener, c’est contre le mal logement et la spéculation immobilière, qu’il faut lutter !

Le collectif Place à défendre ! dénonce le jeu dangereux de Nathalie Appéré qui, tout en appelant au calme, entretient la confusion en stigmatisant les jeunes squatteurs de la rue de Châtillon à Rennes. En effet, lors de sa dernière déclaration, elle semble reprocher aux squatteurs de faire appel à la loi... qui permet à des sans-logis d’occuper des logements vides ! En stigmatisant ainsi les squatteurs, Nathalie Appéré fait le jeu des groupuscules d’extrême-droite qui paradent aux portes de la maison occupée, organisant des milices pour « rétablir l’ordre » dans la plus stricte tradition fasciste.

Le collectif déplore aussi l’indignation sélective concernant la situation délicate de « Maryvonne ». En effet, le quartier sud Gare fait actuellement l’objet de grandes manœuvres spéculatives, orchestrées par Rennes Métropole au profit notamment du groupe Giboire. Celles-ci conduisent à l’expropriation de nombreuses personnes , en particulier des personnes âgées.

Pourquoi ne s’indigne -t-on pas pour Mme D et Thérèse privées de leur logement par la spéculation immobilière qui rase des rues entières ?

Le collectif Place à défendre ! tient à rendre public leur témoignage

Place à défendre !, Le 7 Mai 2015

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0