Accueil du site > Politique > Soutien total des élu-e-s écologistes aux intermittents du spectacle

Soutien total des élu-e-s écologistes aux intermittents du spectacle

jeudi 19 juin 2014

Les élus écologistes de Rennes et de Rennes Métropole apportent leur soutien aux intermittents du spectacle en grève pour dénoncer la signature de l’agrément de l’Accord Unédic par le ministère du travail.

Cet agrément porte en réalité sur la suppression des annexes 8 et 10 de l’assurance chômage des artistes et techniciens demandée par le Medef. Pour nous, ces annexes assurent un rôle indispensable, celui du maintien d’un tissu de professionnels au service des cultures sur l’ensemble du territoire, en leur garantissant une vie digne par l’exercice de leur métier.

C’est un nouveau changement des règles de calcul des droits à l’assurance chômage qu’essaye de faire passe en force le gouvernement qui semble être resté sourd au rapport de la mission parlementaire commune « sur les conditions d’emploi dans les métiers artistiques de la commission parlementaire ». Celle-ci affirme en effet que le déficit concernant le régime spécifique des intermittents du spectacle est en fait très en deçà du milliard d’euros pointé par la Cour des comptes. Elle soutient également qu’il est nécessaire de pérenniser le régime des intermittents du spectacle.

Mais derrière cet accord, c’est aussi le Medef qui pousse à la surenchère et exige de fait un renforcement de la précarisation des intermittents du spectacle.

C’est pourquoi, les élus de Rennes et de Rennes Métropole sont favorables à la réouverture de négociations basées sur les travaux de la commission parlementaire.

À Rennes, comme partout ailleurs, les intermittents en grève, peuvent compter sur le soutien des élus et des militants écologistes.

Les élu-e-s de Rennes et Rennes Métropole

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0