Accueil du site > Société > Soutien aux habitants du 94 rue de Chatillon !

Soutien aux habitants du 94 rue de Chatillon !

jeudi 21 mai 2015

Rendez-vous ce vendredi 22 mai 2015 à 19h30 devant l’ancienne station service du 104 rue de Châtillon

Depuis déjà trois semaines, les occupants du squatt rue de Chatillon ont été la cible d’un défouloir de haine et d’attaques venant de toute la frange la plus réactionnaire et opportuniste de Bretagne, jusqu’à prendre une ampleur nationale. En plus d’attaquer physiquement le squat sous l’oeil bienveillant de Ouest France et de la police, elle a pu s’étaler dans la presse à grands renforts de mensonges et de faux-sentimentalisme au service d’une récupération politique répugnante.

Comme nous l’avons déjà expliqué longuement, « l’affaire Maryvonne » est en fait une construction médiatique basée sur une fiction : celle d’une grand-mère délogée de chez elle par des squatteurs, construite en réalité par les groupuscules d’extrême droite les plus fascisants de Bretagne, et très vite récupérée par des parlementaires UMP dans le cadre d’un projet de loi contre les occupations de lieux inhabités.

Nous les amis, les proches, les camarades des habitants, souhaitons aujourd’hui appeler à soutenir les habitants du 94 rue de Chatillon pour de multiples raisons :

- parce que nous n’acceptons pas dans notre ville que des néonazis de la pire espèce attaquent des squats où des jeunes précaires sans ressources s’organisent pour sortir de la misère, de l’isolement et d’une posture victimaire dans laquelle on cherche à les enfermer.

- parce qu’il nous semble indispensable de combattre cette construction médiatique mythomane et dégueulasse, bricolée conjointement par Ouest France, des groupuscules d’extrême droite et soutenue politiquement par la frange la plus décomplexée de l’UMP.

- parce qu’on ne pourra pas combattre le projet de loi contre les occupations déposé récemment par la droite - et qui propose ni plus ni moins d’emprisonner les occupants de lieux inhabités- sans défendre ceux qui ont servi de cible et de prétexte pour lancer cette attaque en règle contre les pauvres et la pratique politique des occupations.

- parce le squat est une pratique historique de résistance à la misère, une base d’organisation et de solidarité hors des circuits institutionnels qui a toujours été une partie intégrante et indispensable du mouvement social et révolutionnaire.

Nous appelons donc à nous rassembler dans la rue autour d’un verre et d’un bon repas, afin d’afficher publiquement notre solidarité envers les occupants du 94, de reprendre la rue et discuter ensemble des perspectives d’une lutte contre les lois anti-squat proposées par l’UMP.

Rendez-vous ce vendredi 22 mai 2015 à 19h30 devant l’ancienne station service du 104 rue de Châtillon (Métro Jacques Cartier/Clémenceau), avec boissons et victuailles !

Le comité de soutien aux habitants

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0