Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Sorti d’usines. La « perruque » : un travail détourné

Sorti d’usines. La « perruque » : un travail détourné

mardi 16 octobre 2018

La perruque, écrit Le Petit Robert, est un « travail effectué par un ouvrier, un technicien, pendant ses heures de travail et pour son usage personnel, avec les matériaux et l’outillage de l’entreprise – Détournement de matériaux ou d’outils appartenant à l’employeur. »

Dans l’univers de l’usine, du travail à la chaîne, l’histoire de la perruque est une histoire ­souterraine, clandestine. Entre tolérance et clandestinité, entre vol et dû, entre labeur et loisir, entre habitudes et transgressions, ­entre indivi­dualité et appartenance au groupe, la ­perruque est tout cela à la fois. Robert Kosmann, fraiseur mécanicien et syndicaliste, a pu interro­ger des dizaines de « perruqueurs » sur leurs ­bricolages et leurs créations.

L’ouvrage, abondamment illustré, dresse également un tableau complet des débats, des études sur cette forme méconnue de contestation du travail.

Collection Les Utopiques

Auteur : Robert Kosmann

Parution : Novembre 2018
Pages : 180
Format : 150 x 210
ISBN : 978-2-84950-694-3

Éditions Syllepse

https://www.syllepse.net/sorti-d-us...

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0