Accueil du site > Musique > Archives > Robert Moog, qui inventa un synthétiseur portant son nom est mort dimanche à (...)

Robert Moog, qui inventa un synthétiseur portant son nom est mort dimanche à l’âge de 71 ans.

lundi 22 août 2005

bob
RALEIGH, Caroline du Nord - Robert Moog, qui inventa un synthétiseur portant son nom devant révolutionner la musique pop et donner naissance à la musique électronique, est mort dimanche à l’âge de 71 ans.

Souffrant d’une tumeur au cerveau, Moog s’est éteint à son domicile d’Asheville (Caroline du Nord), a-t-on appris sur le site de sa société.

Intéressé jeune par le theremin, l’un des premiers instruments électroniques (dont les sons étaient produits par les mouvements de la main), Moog s’est lancé dans la construction de synthétiseurs modulaires dès 1964 lorsqu’il était ingénieur en électronique à l’université Cornell avec le concours du compositeur Herbert Deutsch. Fin 1964, sa société R.A. Moog Co. lançait son premier modèle sur le marché.

Le Moog, puis le MiniMoog, permit aux musiciens, d’abord en studio, puis sur scène, de créer toute une série de sons proches de la nature ou venus d’un autre monde en pressant ou tournant un bouton.

Le premier musicien à connaître le succès fut Walter Carlos (devenu Wendy Carlos depuis) en 1968 avec « Switched on Bach », une relecture électronique de Bach, ainsi que la B.O du film « Orange mécanique ».

Une oeuvre qui eut l’effet d’une bombe et devait inspirer une génération de musiciens et de groupes tels que King Crimson, les Moody Blues, Pink Floyd, le Mahavisnu Orchestra, mais aussi Emerson, Lake & Palmer et Kraftwerk. (AP)

site à visiter moogmusic

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0