Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > « Réorganisation du bureau de Poste central de Rennes République (...)

« Réorganisation du bureau de Poste central de Rennes République »

vendredi 10 juillet 2015

SUD PTT 35

Le président de La Poste, M. Wahl, a effectué une rapide visite au bureau de Poste de Rennes République le 13 juin dernier, avant d’aller rencontrer Mme Appéré, maire de la ville, afin d’échanger sur la stratégie des dirigeants de La Poste en matière de présence postale en zone urbaine et suburbaine. Ces visites se sont faites dans la plus grande discrétion vis à vis des médias.

Or le syndicat SUD-PTT d’Ille et Vilaine vient d’être convoqué pour le 16 juillet 2015 par la direction de La Poste, à une CDSP (« commission de dialogue social de La Poste) pour être « informé » de la réorganisation du bureau de Rennes République. Il est plutôt inhabituel de réunir des organisations syndicales en plein milieu de vacances solaires, comme s’il s’agissait d’une urgence absolue.

L’objectif de la direction de La Poste est de transformer Rennes République en ESCI (« Espace Service Client Intégral », selon le jargon postal) . Ce concept consiste à supprimer la ligne de guichets pour la remplacer par une batterie d’automates supplémentaires et des plots dans la salle du public.

Ce système permet de dissuader 30 % de la fréquentation habituelle des bureaux de poste de pénétrer dans un bureau, particulièrement la clientèle fragile, âgée ou étrangère.

La finalité de cette stratégie politique est de séparer complètement les activités « courrier-colis » des activités bancaires afin de transformer petit à petit certains bureaux de zone urbaine en « agences bancaires » et de supprimer le reste..

Alors que, compte tenu de la situation d’insécurité du bureau de Rennes République, on pouvait plutôt espérer un renfort de présence humaine, la direction de la Poste veut encore supprimer au moins 2 emplois sur une vingtaine.

Sans compter que la transformation va nécessiter des travaux qui vont entrainer la fermeture prochaine du bureau pendant au moins 3 semaines (fin octobre 2015).

Il va sans dire que le syndicat SUD-PTT d’Ille et Vilaine est particulièrement mécontent de ces projets et pense que les responsables politiques et élus devraient rapidement prendre position.

Nous rappelons que nous n’hésiterons pas à intervenir dans les prochaines campagnes électorales concernant les démantèlements des bureaux de poste en zones urbaines et l’insécurité des postiers qui y travaillent.

Rennes le 9 juillet 2015

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0