Accueil du site > Politique > Rendez vous pour un premier mai anticapitaliste, féministe, révolutionnaire, (...)

Rendez vous pour un premier mai anticapitaliste, féministe, révolutionnaire, antirépressif, internationaliste et antifasciste !

jeudi 30 avril 2015

Solidaires Etudiants , SLB université, Gauche Indépendantiste (Breizhistance), NPA

A l’occasion du premier mai, journée internationale de lutte contre le capitalisme, nous rappelons notre opposition aux politiques d’austérité du gouvernement dont la loi Macron est l’exemple notoire, à ses projets de lois liberticides dans le cadre du renforcement des lois antiterroristes, et notre rejet de l’union nationale qui ne sert que les intérêt de la bourgeoisie.

Nous réaffirmons :
- Notre opposition à la fermeture des frontières de l’Europe forteresse sanctuarisée par le traité de Schengen qui provoque des drames humains et la mort de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants fuyant la guerre, la misère et la faim. Nous revendiquons la liberté de circulations pour toutes et tous, la régularisation des sans-papiers, l’arrêt de toutes les discriminations, en particulier contre les musulmans ou les Roms, le droit de vote pour les étrangers résidents.
- Notre solidarité avec les peuples en lutte en Palestine, au Kurdistan, et notre rejet des interventions françaises au Moyen Orient et en Afrique. Loin d’agir pour la paix, l’Europe capitaliste intervient dans le monde, en Afrique en particulier, à l’initiative de la France, pour maintenir la domination des vieilles grandes puissances occidentales.
- La nécessité du respect du droit à l’autodétermination et à l’unité territoriale de tous les peuples sans Etat. Nous affirmons que le peuple et les travailleurs/euses de Bretagne doivent pouvoir choisir, en se déterminant librement, un autre modèle institutionnel (Pays Nantais inclus).
- Notre combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes au travail comme dans les autres sphères de la vie quotidienne, le droit à l’avortement et à la contraception gratuite pour toutes.
- Notre lutte pour l’égalité des droits pour les homosexuel-le-s, un accès pour toutes à la PMA, l’arrêt de la médicalisation des personnes trans.

Pour sortir de la crise et de l’Europe de la troïka, c’est par notre intervention, celle des travailleurs/euse et des peuples que nous pourrons conquérir les droits et les moyens de décider de notre sort. Et ainsi, sortir du capitalisme, par la grève générale avec occupation et le blocage de l’économie.

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0