Accueil du site > Société > Réforme des rythmes scolaires : les parents d’élèves des écoles Saint-Malo et (...)

Réforme des rythmes scolaires : les parents d’élèves des écoles Saint-Malo et Contour Saint-Aubin demandent le report à 2014

dimanche 17 mars 2013

Des parents d’élèves de l’école maternelle Saint-Malo et de l’école élémentaire Contour Saint-Aubin ont prévu de se réunir le lundi 18 mars à 18 h 30, place de la mairie, pour manifester leur inquiétude quant aux conditions de mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires à Rennes, et demander le report de l’application à 2014, comme l’ont déjà décidé plus de 50 grandes villes en France, parmi lesquelles Lille, Lyon, Marseille, Nice…

Pourquoi demander le report de l’application de la réforme sur les rythmes scolaires ?

Favorables à une politique publique se donnant pour objectif d’améliorer les apprentissages en maternelle et en élémentaire, et le cas échéant l’organisation de la semaine scolaire sur 4 jours et demi, les délégués de parents d’élèves du groupe scolaire Saint-Malo - Contour Saint-Aubin considèrent néanmoins précipitée la mise en oeuvre dès 2013 d’une réforme d’une telle envergure, alors que toutes les conditions (notamment la modification de l’organisation des vacances scolaires) ne sont pas réunies. Pour garantir la réussite de la réforme, ils réclament son report à 2014, afin d’offrir le temps nécessaire à la concertation et à la mobilisation des moyens.

Quelles sont les inquiétudes des parents d’élèves face aux choix de la Ville de Rennes ?

L’inquiétude des parents porte essentiellement sur la volonté de la Ville de Rennes d’allonger la pause méridienne, laquelle dure aujourd’hui deux heures. Les parents rappellent que ce temps du midi doit rester une pause et que l’augmenter revient à allonger la journée de l’enfant. Sans compter que cette pause est facteur d’agitation et de fatigue avant la reprise des activités scolaires, multipliant ainsi les risques d’accidents et de conflits.

Un sondage réalisé auprès de 60 familles du groupe scolaire montre que 44 % des enfants ont une activité le mercredi matin (celle-ci devra être reportée à un autre moment de la semaine), et que les parents s’inquiètent du surcroît de fatigue de leur enfant si celui-ci passe plus de temps à l’école, s’il doit se lever tôt un jour de plus dans la semaine et passer plus de temps en collectivité.

Quelles questions les parents se posent-ils quant aux ateliers qui pourraient être proposés sur le temps du midi ?

- Les parents d’élève s’interrogent sur la faisabilité du projet et s’inquiètent de qualité d’accueil de leurs enfants sur le temps du midi. Actuellement, tous les enfants n’ont pas accès aux ateliers du midi, par manque de place, par méconnaissance ou par désir de ne pas y participer. Par ailleurs, les élèves de maternelle ne bénéficient d’aucun atelier. Que feront ces enfants si la pause de midi est rallongée ?
- Le projet d’école de la maternelle prévoit des activités de décloisonnement (musique, lecture…) pendant la sieste des petits, qui seraient alors remises en cause.
- Les locaux des écoles maternelle et élémentaire ne permettent pas d’accueillir des activités supplémentaires calmes sur le temps du midi. Par temps de pluie ou de grand froid, le temps passé dehors n’en sera que plus long.
- Les parents s’interrogent par ailleurs sur la qualification des encadrants sur le temps du midi. Ils posent aussi le problème de la non-gratuité des activités sur le temps du midi et donc du surcoût pour les familles.
- Dans l’esprit de l’enfant, une activité en fin de journée lui permet de passer à autre chose après la classe, alors qu’intégrer l’activité dans sa journée de classe, lui demande de se remobiliser pour les apprentissages de l’après-midi.
- En ce qui concerne les enfants qui rentrent déjeuner chez leurs parents, un premier accueil est-il prévu pour le démarrage des activités et un second accueil pour la rentrée en classe ?

Les pistes de réflexion des parents d’élèves pour une application de la réforme en 2014

- L’allongement de la matinée de classe au-delà de 3 heures, les élèves étant, selon les enseignants, beaucoup plus réceptifs aux apprentissages le matin.
- Le maintien à 2 heures de la pause méridienne, voire sa réduction.
- L’allègement du temps scolaire l’après-midi pour raccourcir la journée de classe.
- Une intensification des ateliers du soir. Les parents d’élèves notent une importante participation des élèves de l’école élémentaire Contour Saint-Aubin aux ateliers municipaux proposés actuellement à 17 h. Les listes d’attente sont longues, car le nombre d’enfants par atelier est limité. Sur le second semestre, 40 demandes d’inscription restent insatisfaites.

Pour rappel, le maire ou le président de l’établissement public de coopération intercommunale peut, au plus tard le 31 mars 2013, demander au directeur académique des services de l’éducation nationale le report de l’application du présent décret à la rentrée scolaire 2014 pour toutes les écoles de la commune ou des communes membres de l’établissement public de coopération intercommunale.

Contact

parents.contour gmail.com

06.82.02.22.23 (Vincent Mignot)

http://parentscontoursaintaubin.wor...

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0