Accueil du site > Art & culture... > Procès contre un militant breton, la cour d’appel de Rennes prononce son (...)

Procès contre un militant breton, la cour d’appel de Rennes prononce son délibéré lundi 9 décembre 2013

vendredi 6 décembre 2013

Ai’ta Breizh et Mignoned Ai’ta !

Le collectif « Ai’ta ! » et l’association de soutien « Mignoned Ai’ta ! » appellent à venir nombreux soutenir un militant du collectif Ai’ta ! Le Lundi 9 Décembre, à 8h45, devant le parlement de Bretagne à Rennes. Le tribunal rendra son délibéré à 9h00.

Le 18 novembre dernier, la cour d’appel de Rennes rejugeait un militant de la langue bretonne. Le militant du collectif Ai’ta ! avait été condamné en première instance à 7500 € pour la pose d’autocollants sur un rond point de la commune de Fouesnant dans le Finistère.

Mignoned Ai’ta ! (« Les amis d’Ai’ta ! ») dénoncent encore une fois une procédure non avenue et disproportionnée. La posture des parties civiles qui n’ont pas retirés leurs demandes de dommages et intérêts est honteuse (commune de Fouesnant, Forest Fouesnant et le Conseil Général du Finistère) alors que la langue bretonne a besoin du soutien de tous pour perdurer et se développer.

Le procès en appel avait eu de l’écho grâce à la venue de témoins et de soutiens d’envergure (Christian Troadec Maire de Carhaix, Jean Ollivro Géographe, Tangi Louarn Président de Kevre Breizh, Lena Louarn, Vice présidente du Conseil Régional de Bretagne...) et dans un contexte où la Bretagne souffre économiquement et socialement. Ce procès et celui à venir à Lorient (le 13 décembre, même type d’affaire : un militant sera jugé pour avoir réclamé des panneaux bilingues dans sa commune d’Erdeven) démontrent encore une fois que les bretons et leur culture sont totalement méprisés.

Le juste combat d’Ai’ta ! vise à la réhabilitation historique de la langue bretonne, à son apprentissage généralisé et à l’application d’une politique linguistique volontariste portée par les bretons. Tant que la langue bretonne ne disposera pas de statut légal, c’est-à-dire un statut de co-officialité, la langue bretonne et ses locuteurs seront condamnés.

Contact et lieu de rendez-vous du rassemblement de soutien :

Devant la cour d’appel de Rennes – Face au Parlement de Bretagne,

contact ai-ta.eu

Listes des soutiens et adhérents d’honneur de Mignoned Ait’ta ! Alan Stivell (artiste-harpiste), Angèle Jacq (écrivain), André Lavanant (ancien président de Diwan et chef d’entreprise), Bernez Tangi (artiste), Charlie Grall (président de l’association humanitaire Skoazell Vreizh), Daniel Giraudon (chercheur, collecteur, écrivain), Eugène Riguidel (navigateur), Francis Favereau (chercheur, linguiste), Georges Cadoudal (sonneur), Gireg Konan (militant culturel), Goulc’han Kervella (metteur en scène), Hervé Le Borgne (écrivain), Hervé Lossec (écrivain), Jean Ollivro (géographe), Lionel Buannic (chef d’entreprise, directeur de la webTV BrezhoweB), Martial Ménard (chercheur, linguiste, écrivain), Nolwenn Korbell (chanteuse), Patrick Malrieu (président de l’Institut Culturel de Bretagne), Les Ramoneurs de Menhirs (groupe de punk-rock trad), Soïg Sibéril (artiste-guitariste), Startijenn (Artistes- groupe de musique), Jean-Claude Talec (chanteur de Kan ha diskan), ...

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0