Accueil du site > Société > Problème de logement ? La police s’en occupe !

Problème de logement ? La police s’en occupe !

dimanche 3 février 2013

DAL 35

À Rennes, la précarité n’est pas bienvenue ! Les migrants comme la jeunesse ne cessent de se faire expulser de leurs logements et ce en pleine trêve hivernale. Depuis mercredi 30 janvier, au 4 rue des Francs Bourgeois (Place Saint Germain), quelques jeunes palliaient le manque de logements et la cherté des loyers en squattant cet immeuble destiné à la démolition pour construire la station de métro Saint Germain de 2018. Le propriétaire, la mairie de Rennes, s’est empressé d’en demander l’expulsion ; et pour ce faire a fait envoyer la police

Que croyez vous qu’il arriva ? La police chargea brièvement mais brutalement à coups de matraques, le groupe d’une cinquantaine de personnes qui, alertées, étaient venues soutenir les jeunes squatteurs.

Au lieu de proposer des logements à la jeunesse, déjà dans la galère, faute d’emploi ou d’avenir, la mairie et la préfecture, désormais en pleine connivence politique, préfèrent réprimer violemment et murer les bâtiments vides. Il faut dire qu’un squat en centre ville de Rennes démontrerait par trop les problèmes des jeunes pour se loger décemment et à un prix abordable. À moins que ce soit la population précaire qui les dérange ?

Droit Au Logement 35 s’insurge contre ces méthodes policières et réclame :
- L’application de la loi de réquisition des logements vides.
- L’arrêt des expulsions, a fortiori de logements laissés vacants pendant des mois voire des années.
- Une vraie politique du logement qui ne laisse personne, quel que soit son statut, à la rue.

UN TOIT C’EST UN DROIT !

DAL35

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0