Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Archives Syndicalisme 2006 > Pour gomma il faut la mobilisation la plus large

Pour gomma il faut la mobilisation la plus large

vendredi 20 janvier 2006

Tous unis pour empêcher les licenciements

Participons massivement à la manifestation unitaire à l’appel de tous les syndicats de l’entreprise

samedi 21 janvier 10h30 Place de la Mairie Rennes

Gomma, l’usine de la Barre Thomas route de Lorient, a déposé son bilan. Les 2000 employés qui fabriquent des équipements en caoutchouc pour voitures, sont menacés de licenciements. Environ 1000 intérimaires ont déjà perdu leur travail. 500 emplois CDD sont menacés aussi à l’usine Citroën. Seule une mobilisation d’ampleur pourra imposer le maintien de tous les emplois.

L’automobile, l’un des piliers économiques de la ville est donc menacé. Citroën avait bradé son usine de la route de Lorient en la vendant à l’entreprise italienne Gomma, au dessous du prix du marché. Le Groupe Peugeot Citroën a externalisé tous les équipementiers. Les actionnaires du groupe ont décidé ensuite de racheter leur usine en Pologne à un prix semble t’il « surévalué ».

En même temps, ils ont entrepris une coûteuse restructuration à travers le monde . L’an passé les commandes de Peugeot ont baissé d’environ 15%. La trésorerie de la Barre thomas est exsangue. Selon les syndicats, l’usine de Rennes a connu une perte de 10 millions d’Euros.

Pour les délégués syndicaux, les patrons ont eu beau prétexter l‘instauration des 35 h, le niveau des charges, le montant des salaires et de la taxe professionnelle, Gomma est la seule usine rentable du groupe.

Il apparaît donc assez clairement que le dépôt de bilan de l’entreprise n’est pas due principalement à la mauvaise conjoncture avec l’augmentation des matières premières, mais à un aventurisme cynique des actionnaires qui a conduit à cette situation.

Il faut comme le réclame la CGT ouvrir une enquête publique sur les comptes de Gomma et traduire en justice le patron, si des malversations ont été commises.

La Lcr propose que se mette en place sur l’agglomération, une coordination permanente de tous les associations, partis, syndicats qui veulent défendre ces emplois, expliquer les méfaits du libéralisme et développer la mobilisation populaire.

Pour

L’ouverture publique des comptes de Gomma

Zéro licenciement à Gomma avec création de postes

Le contrôle de la reprise de l’usine par les salariés avec leurs syndicats

à lire aussi sur ce site : CF GOMMA « Le groupe a vidé les caisses de l’usine » chronologie d’un dépeçage

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0