Accueil du site > Politique > Pontivy manifestation Raciste

Pontivy manifestation Raciste

dimanche 15 novembre 2015

Témoignage de quelques personnes présentes lors de la manifestation d’ADSAV de ce samedi 14 novembre.

A 14h15, un rassemblement à l’appel d’ADSAV, parti extrémiste et nationaliste Breton, comptant environ 200 personnes, a démarré sur la Place Aristide Briand. Selon la Municipalité, celui-ci a été autorisé par la Préfecture. Rapidement les slogans xénophobes et haineux se sont mêlés aux fusées, fumigènes et pétards en direction de la Sous-Préfecture pendant 15 minutes sans réactions visibles des forces de l’ordre.

Dans le même temps en haut de la place, à distance, une trentaine d’habitants de tous âges se sont réunis symboliquement et pacifiquement scandant des slogans : « Pontivy solidaire des immigrés et solidaire des sans papiers . », « Pas de fascistes ici »... Pendant ces 10 minutes, les forces de l’ordre en effectifs réduits (environ 30 policiers pour 200 manifestants violents) ne se sont pas interposées.

Les militants fascistes ont déferlés armés de fusées de détresses, de bâtons et de bombes lacrymogène vers les contre-manifestants et les passants, faisant preuve d’un déchaînement de violence aveugle en plein centre ville : rouant de coups plusieurs personnes à terre, lançant des fusées de détresse dans leur direction avec une réelle volonté d’en découdre.

Les contre-manifestants et les passants n’ont eu d’autres solutions que de se réfugier dans les commerces afin de se protéger. Les forces de l’ordre ont été dépassées par les événements et le groupe ADSAV, a tout de même pu défiler dans les rues de Pontivy.

Nous tenons à souligner l’élan de solidarité dont ont fait preuve les commerçants, accueillant et protégeant les personnes choquées et atterrées, les personnes âgées et enfants désorientés.

Nous ne pouvons que déplorer que les autorités, notamment la préfecture, aient autorisée, une telle manifestation dans un contexte d’état d’urgence, sachant la violence dont fait preuve systématiquement ce groupuscule xénophobe.

Nous dénombrons des blessés et agressions : plusieurs personnes rouées de coups à terre dont une personne brûlée par un fumigène, un jeune adolescent qui s’est fait asperger par une bombe lacrymogène à quelques centimètre du visage, une femme agressée et dénudée ... Trois personnes minimum ont été évacuées par les pompiers sous protection des forces de l’ordre .

A l’heure ou nous écrivons ce communiqué, la manifestation s’est dispersée mais l’on peut craindre des nouvelles violences en soirée de la part de petits groupes alcoolisés.

Au vu des premiers comptes-rendus dans la presse, nous souhaitons apporter quelques précisions :
1) Le militant d’Adsav brûlé à la main s’est blessé lui-même en utilisant un engin explosif.
2) Il n’y a pas eu « des altercations » mais une ruée soudaine de la majorité de la manifestation d’Adsav vers des manifestants pacifiques qui n’ont eu que la possibilité de fuir sans pouvoir se défendre.
3) Nous informons les journalistes que le site internet Breizh info fait partie de la mouvance d’extrême-droite bretonne et que l’on ne peut s’y fier.

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0