Accueil du site > Politique > Archives politique 2005 > Politique : Licenciements chez Hewlett-Packard

Politique : Licenciements chez Hewlett-Packard

mardi 13 septembre 2005

Communiqué de la Ligue communiste révolutionnaire. Hewlett-Packard vire ses salariés pour mieux délocaliser. Pendant que Villepin et Sarkozy pérorent sur le retour à l’emploi des chômeurs et que Madame Parisot fait l’apologie de la précarité, Hewlett-Packard licencie pour accroître ses profits. Comment comprendre autrement l’annonce de 14 500 licenciements dans le monde dont 1240 en France lorsque l’on sait que le groupe a généré un profit de 3,5 milliards de dollars en 2004. La direction de Hewlett-Packard ne fait pas mystère de sa volonté de délocaliser en Asie, où la main d’œuvre est moins chère, les activités du groupe. La LCR comprend l’anxiété et l’écoeurement des salariés. Elle soutient les actions qu’ils ont engagées à Grenoble et en Ile-de-France. Mais, il faut que la lutte s’étende et se coordonne à un niveau international : toutes les entreprises du groupe doivent unir leurs forces pour faire reculer la direction américaine. La LCR réaffirme son exigence d’une loi interdisant les licenciements notamment quand ils sont boursiers. Les entreprises qui font des profits et qui licencient doivent être réquisitionnées. Le 13 septembre 2005.

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0