Accueil du site > Société > Pique-nique solidaire : Non à la mise à la rue de 55 familles (...)

Pique-nique solidaire : Non à la mise à la rue de 55 familles !

lundi 20 août 2018

Rendez-vous, lundi 20 août, à partir de 12h, à l’hôtel du relais du Val Blanc à Vern-sur-Seiche (9 rue du Bois de Soeuvres), où un grand nombre de familles concernées vont être prochainement mises à la rue !

Il y a quelques semaines, nous avons été alerté par de nombreuses familles hébergées par la Préfecture dans ses dispositifs hôteliers que leur hébergement ne sera pas reconduit. En faisant rapidement les comptes, nous constatons que 55 familles sont concernées, dans différents hôtels de Rennes et de la métropole. 55 familles, soit entre 120 et 150 personnes qui vont être mises à la rue. Pour certaines, c’est déjà le cas. D’ici mardi prochain, ce seront d’ores et déjà une dizaine de familles sans solutions de logement. La totalité sera à la rue au 31 août.

La préfecture, obligée de répondre sur le sujet une fois que la presse s’en est emparée, ne s’émeut pas : au contraire même, elle assume pleinement cette remise à la rue, cherchant à se dédouaner sur une présumée vague migratoire qui la ferait loger beaucoup plus de personnes depuis 2017. La vague migratoire n’est qu’une vue de l’esprit, au mieux, une bien piètre excuse, au pire : une mobilisation large et déterminée de centaines de personnes avait fait le travail des autorités en logeant 180 personnes pendant un an aux Jardins de la Poterie, puis pendant deux mois entre septembre et novembre 2017 au gymnase Echange. Toutes ces personnes étaient donc déjà présentes sur le territoire rennais, et c’est par la lutte qu’elles avaient obtenues de la préfecture qu’elle fasse son travail : loger les personnes vulnérables, comme c’est inscrit dans le Code de l’Action Sociale !

Au bout d’à peine un an, la préfecture veut jouer la carte de l’amnésie, et explique qu’elle ne peut plus prendre en charge ces personnes. C’est un double paradoxe. Le premier, c’est que c’est son travail. Le second, c’est que c’est elle qui maintient ces personnes dans cette situation de précarité en leur interdisant un titre de séjour qui leur permettrait d’aller vers l’autonomie, aussi bien économique que résidentielle !

Il est hors de question que nous assistions bras ballants à la mise à la rue d’une centaines personnes qui vivent - et pour certaines, travaillent ! - depuis plus d’un an à Rennes ! La rue n’est pas un lieu pour vivre, encore moins pour des enfants ! Nous ne laisserons pas une catastrophe humanitaire se dérouler sous nos yeux !

Rendez-vous donc, lundi 20 août, à partir de 12h, à l’hôtel du relais du Val Blanc à Vern-sur-Seiche (9 rue du Bois de Soeuvres), où un grand nombre de familles concernées vont être prochainement mises à la rue !

Une conférence de presse sera donnée, et nous recueillerons des dons alimentaires (non périssables de préférence), de produits d’hygiène, de nettoyage... qui serviront pour la suite.

VENEZ NOMBREUSES ET NOMBREUX ! LA SOLIDARITÉ EST NOTRE FORCE ! UN TOIT, DES PAPIERS, POUR TOU.TE.S !

« Un Toit, c’est un Droit »

https://untoitundroit35.blogspot.com/

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0