Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Passage à niveau St-Médard : A quand la suppression ?

Passage à niveau St-Médard : A quand la suppression ?

jeudi 10 octobre 2013

Sud-Rail Bretagne

Cela fait deux ans qu’a eu lieu le terrible accident de St-Médard qui a fait 3 morts et 45 blessés dont treize grièvement.

En 2012, nous demandions l’inscription de ce Passage à Niveau (PN) dans la liste des Passages à Niveaux préoccupants. Il a été depuis inscrit au « programme de sécurisation national » fin 2012. Mais à ce jour nous n’avons toujours aucun calendrier sur d’éventuels travaux pour le supprimer.

Toujours dangereux !

Nous estimons que dans l’état actuel, le PN de St-Médard constitue toujours un véritable danger pour les cheminots, les voyageurs et la population. Le radar installé ne peut empêcher une nouvelle catastrophe.

La direction de la SNCF et de RFF demande à la Mairie de St-Médard d’interdire le passage des poids-lourds. Elles reconnaissent donc le danger toujours présent au PN de St-Médard malgré les aménagements réalisés. Mais cette demande ressemble à une diversion. Les directions de la SNCF et RFF ne prennent pas leurs responsabilités et continuent de refuser la mise en place immédiate d’une Zone permanente de ralentissement à 60km/h.

Comme la Mairie de St-Médard, l’association des victimes de l’accident, SUD-Rail Bretagne relance sa demande de ralentissement afin de limiter le danger et en attendant des travaux.

Ralentissement immédiat !

Sans attendre, nous appelons les conducteurs de train à continuer d’observer la consigne intersyndicale CGT-CFDT-SUD-Rail de ralentissement à l’approche du PN 11 de St-Médard.

Le culte de la vitesse, la recherche de la rentabilité se fait au détriment des vies humaines des voyageurs, des cheminots et de la population.

Après Lac Megantic, Brétigny et St-Jacques, il est plus que temps de ré-investir dans la maintenance et la sécurité du réseau ferroviaire.

St-Médard : plus jamais ça !

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0