Palestine

jeudi 23 avril 2015

Le lundi 20 avril, une délégation de 14 Jeunes Communistes, dont un Rennais, a atterri à Tel Aviv. L’objectif est de porter un message de paix et de solidarité internationale tant du côté israélien que palestinien.

Mais voila tout ne se passe pas comme prévu

P. A.

Hier, le lundi 20 avril, une délégation de 14 Jeunes Communistes a atterri à Tel Aviv. L’objectif est de porter un message de paix et de solidarité internationale tant du côté israélien que palestinien.

Seulement voilà, à peine le pied mis sur le territoire Israélien, les autorités se sont mises en tête d’entraver ce message de paix. Ce sont 4 camarades qui ont été retenus par la Police des Frontières pendant plusieurs heures sans motifs. Libérés au compte goute pendant la nuit, Jalys, lui, s’est vu notifier un avis d’expulsion du territoire à ce jour, le mardi 21 à 19h.

Les copains de galère de Jalys nous ont raconté les multiples pressions psychologiques mises en place durant les interrogatoires.

Le MJCF condamne fermement ces pratiques totalement arbitraires mises en place par les autorités israéliennes. Difficile de dire si c’est pour ses engagements ou par « délit de sale gueule » que cette décision a été prise. Ces deux pratiques sont monnaie courante pour ce Pays qui viole en permanence le droit international, au point même de se permettre un bras d’honneur diplomatique à la France en discriminant un de nos concitoyens. Nous saluons et remercions chaleureusement les députés communistes israéliens qui sont intervenus toute la soirée afin de faire relâcher les quatre membres détenus.

Malgré la violence de cette expulsion et des presque 24 heures de rétention, notre détermination n’en sort que grandit.

Nous allons mener à bien ce séjour afin de se rendre compte par nous-même de la réalité de la colonisation de la Palestine par Israël. Nous voulons pouvoir témoigner de cette réalité auprès de la jeunesse française. Nous sommes bel et bien tous concernés par ce qu’il se passe en Palestine.

De plus, nous voulons aussi donner une autre image de la France que celle qui participe, via ses entreprises, à la colonisation et qui ne reconnait toujours pas officiellement l’Etat Palestinien.

Agir Ici et Maintenant, c’est lutter dans nos villes, nos quartiers, nos lycées, nos Facs, pour faire entendre la voix des Palestiniens et des Israéliens que nos 13 Camarades sur Place sont en train de rencontrer. Cette voie qui veut en finir avec l’impérialisme de Netanyahou !

La répression, que notre délégation a subi, n’est rien à côté de ce que vivent les palestiniens, c’est pourquoi, pour continuer à faire entendre leur voix, nous vous invitons à suivre le séjour sur les réseaux sociaux, à relayer et populariser au maximum les comptes rendus, vidéos, photos que nous mettrons en ligne chaque jour.

Nous sommes tous des palestiniens !

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0