Accueil du site > Politique > PG, GA, GU, Fase, membres du Front de Gauche – élections municipales à (...)

PG, GA, GU, Fase, membres du Front de Gauche – élections municipales à Rennes

samedi 5 octobre 2013

par Front de Gauche

Les élections municipales : un lien concret entre le national et le local

Cette année, le gouvernement prévoit une nouvelle diminution des versements aux collectivités locales. Concrètement les communes recevront 1,5 milliards d’euros de moins. Nous condamnons vigoureusement le budget d’austérité, qui impacte les politiques communales, qui impacte la vie de chacun, qui entraine la régresson sociale. Dans le contexte d’austérité que nous vivons, les droits sociaux reculent, la misère s’aggrave. Face à la crise, la ville a le devoir d’instaurer un « bouclier social » au service de la population. Des logements sociaux plutôt que le couvent des Jacobins !

Dans un autre domaine, l’actualité nationale récente a mis sur la sellette les populations Roms. Nous affirmons que localement, nous appliquerons le devoir républicain de solidarité et fournirons des conditions d’accueil dignes aux migrants.

Le projet que nous défendons pour Rennes doit répondre à l’ urgence écologique et à l’ urgence de justice sociale, tout en donnant le pouvoir aux Rennais sur leur ville.

Nous, militants de PG, GA, GU, Fase, réfléchissons depuis plusieurs mois au projet municipal et à la démarche que nous souhaitons proposer aux Rennaises et aux Rennais.Nous ne dissocions pas nos propositions locales de notre opposition nationale à l’austérité. Nous avons défini les grands axes du programme « bien vivre »que nous voulons construire avec les citoyens :

La ville est à tous ! Permettons aux citoyens et aux citoyennes de se réapproprier la commune

Nous voulons co-construire les politiques publiques avec les habitants : par exemple dédier des compétences aux quartiers, assurer l’égalité d’accès de tous aux services publics ; instaurer un référendum d’initiative populaire.

Favorisons un autre mode de développement local

Économie – Emploi :

Nous voulons un modèle économique soucieux de l’intérêt général, qui place l’humain et l’environnement d’abord. Nous privilégierons les régies publiques ou les coopératives, nous soutiendrons l’Économie Sociale et Solidaire, nous imposerons des conditions sociales et environnementales aux aides, nous valoriserons les circuits courts. Nous interviendrons activement aux côtés des salariés contre la destruction des emplois dans l’industrie, nous accompagnerons les reconversions, nous soutiendrons les initiatives de reprises d’entreprises par les salariés

promouvoir la gratuité :

Il s’agit de répondre aux besoins essentiels en eau, en électrcité, en transports en commun.

Logement : Nous appliquerons la loi du 31 mai 1990 :"garantir le droit au logement constitue un devoir de solidarité pour l’ensemble de la nation ».

Rennes et Rennes-Métropole : employeurs et administrateurs exemplaires

Les collectivités comme Rennes se doivent d’être des employeurs et administrateurs exemplaires Il s’agit par exemple de mettre en œuvre un plan de titularisation des salariés en statut précaire ; de faire avancer l’égalité hommes/femmes.

Vite, la transition écologique !

Agir pour préserver notre écosystème :
- c’est mener des actions en faveur de la biodiversité,
- c’est s’engager dans la transition énergétique (réduction de la consommation de 20 % (2020) puis de 50 % (2050) à l’échelle de la ville ; développement des renouvelables)
- C’est développer de nouveaux modes de déplacements par un rapprochement entre les activités et les logements, un accès aux transports en commun très largement facilité, la promotion des déplacements actifs -vélo, marche...

Pourquoi une liste de rassemblement « Membres du Front de gauche/EELV » ?

Concernant Rennes et Rennes-métropole, nos objectifs et ceux d’EELV ont largement convergé. D’autre part, les militants du Front de Gauche et ceux D’EELV se retrouvent de longue date à Rennes dans des mouvements comme la défense des retraites, le choix d’une régie publique de l’eau, le soutien aux sans logis et aux sans papiers. (La semaine prochaine, le 10 octobre EELV et toutes les composantes du FG seront ensemble à la préfecture pour exiger des conditions d’accueil dignes pour les migrants).

Cette convergence dans les luttes, localement, doublée de nos convergences de vue quant au projet municipal à élaborer, ont déterminé notre volonté de présenter une liste commune aux prochaines élections municipales. Les adhérents de nos organisations ont validé le projet rassemblant nos organisations. Notre but est que l’ensemble du Front de Gauche participe à cette démarche. Nous sommes convaincus que les bases d’une nouvelle majorité de gauche se construisent notamment à travers ces élections !

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0