Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Nouvelles grèves à la Plate Forme Colis de la Poste à Rennes

Nouvelles grèves à la Plate Forme Colis de la Poste à Rennes

jeudi 17 octobre 2013

Sud Ptt 35

Dans la nuit de mercredi à jeudi : 70% de grévistes

Pour la deuxième nuit consécutive, le personnel de nuit a très majoritairement fait grève dans la nuit du mercredi 16 octobre au 17 octobre 2013 dans le prolongement de la grève des collègues de l’équipe d’après midi. Pour la deuxième fois le personnel de nuit a demandé à rencontrer le directeur de la Plate forme colis situé au Rheu à la prise de service à 19h 30. Au lieu d’entamer le dialogue, le directeur a traité les salariés de « saboteurs ».

Pourtant, c’est bien la direction opérationnelle territoriale colis (DOTC) de La Poste qui a décidé unilatéralement de remettre en cause les régimes de travail et les conditions de travail des postiers qui travaillent sur la Plate Forme Colis de la Poste située au Rheu.

La direction a décidé de dénoncer tous les accords et « usages » en vigueur à la PFC du Rheu particulièrement pour les services de nuit lors d’un comité technique prévu le 22 octobre 2013. Le but est simple : baisser la rémunération des postiers : par la remise en cause des compensations du travail effectué les jours fériés. En effet, contrairement aux idées reçues, les employés de La Poste en service sur la PFC travaillent les jours fériés pour que les colis soient distribués le lendemain matin…. Par la remise en cause des cycles de travail la veille des jours fériés. Par la remise en cause des compensations pour les remplacements d’agents de catégorie supérieure.

Plus globalement et alors qu’en septembre le volume de colis trié et acheminé par La Poste a augmenté au niveau national de 3,8% (communiqué national du 16 octobre 2013 du directeur général Colis , M. Copigneaux), le syndicat SUD exige le comblement des emplois permanents, alors que la direction de La Poste fait massivement appel aux intérimaires et à la sous-traitance.

Le syndicat Sud-PTT d’Ille et Vilaine alerte les usagers du retard occasionné par ces méthodes et le recours à la sous-traitance dans le traitement des colis qu’ils confient à La Poste.

Le syndicat Sud-PTT exige l’ouverture de véritables négociations dans les plus brefs délais.

Rennes le 17 octobre 2013.

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0