Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Non nos militants syndicaux ne sont pas des délinquants.

Non nos militants syndicaux ne sont pas des délinquants.

vendredi 17 janvier 2014

Le personnel de la plate forme colis du Rheu, soutenu par les organisations syndicales CGT, SUD et FO dénonce la répression et l’acharnement qui s’abat sur 3 militants syndicaux de coliposte.

Pour des faits liés à un mouvement social en octobre 2013 contre la perte des usages, Philippe, Alain et Frédéric, sont convoqués à un conseil de discipline le 20 janvier. Ils risquent d’être sanctionnés de 15 jours de mise à pied pour avoir, lors du conflit, laissé entrer sur le site des agents de la PFC, des syndicalistes CGT, SUD et FO extérieurs à la PFC, afin de participer aux négociations prévues le 17 octobre à 19 h 30 à la Direction locale. Par ailleurs, ils sont directement sous la menace d’une plainte déposée par La Poste qui invoque un préjudice financier.

Non nos militants ne sont pas des criminels, pas plus que des voyous, mais aujourd’hui au Rheu la Direction de Coliposte fait le choix de criminaliser l’action syndicale. Ils prennent la responsabilité d’écraser les militants qui osent s’opposer à la casse de nos acquis sociaux, et défendent les droits fondamentaux de chaque salarié.

Défendre les droits de nos militants syndicaux abusivement sanctionnés, c’est défendre les droits de chacun, c’est défendre la liberté d’expression, c’est respecter et faire respecter les droits fondamentaux de chaque salarié dans l’entreprise.

NON AUX SANCTIONS !!! RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN LE LUNDI 20 JANVIER 2014 A 13 HEURE 30 Devant la direction Territoriale de La Poste (colis), 1 rue du Pré Botté, A RENNES

Un préavis de grève de 24 heures couvrant tous les secteurs de La Poste a été déposé en Ille et Vilaine pour la journée du 20 janvier 2014.

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0