Accueil du site > Société > Non à la fin de la trêve hivernale et au retour à la rue !!!

Non à la fin de la trêve hivernale et au retour à la rue !!!

samedi 16 mars 2013

Occupation de l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Rennes

http://untoitundroit35.blogspot.fr/...

Un toit c’est un Droit !

Avant l’expulsion programmée de plusieurs squats après le 15 mars 2013, l’association « Un toit c’est un Droit ! » se mobilise pour éviter qu’à nouveau plusieurs centaines de personnes ne se retrouvent à la rue à Rennes  !

Malgré nos différentes sollicitations et interpellations les élus de la Ville de Rennes et de Rennes–Métropole restent indifférents à la situation de détresse des migrants. Au-delà de refuser d’intervenir publiquement et politiquement auprès de la préfecture pour exiger le respect des droits d’une partie de la population rennaise, ils expulsent sans aucune retenue des familles durant l’hiver, détruisent sciemment toute une partie du parc immobilier qui pourrait servir d’alternative temporaire à l’absence de logement pour les plus démunis. Une politique indigne, onéreuse et sans fondement que nous condamnons fermement.

La préfecture d’Ille-et-Vilaine, en charge de l’hébergement des migrants, invoque une insuffisance de moyens pour s’acquitter de ses obligations. Un discours convenu et mensonger pour justifier une politique d’exclusion savamment organisée puisque les dotations à l’accueil des migrants sont dilapidées aux profits de marchands de sommeil, des sociétés de surveillance, quand cette manne financière devrait servir à des investissements crédibles et rationnels tels que l’utilisation de locaux inexploités et la création d’emplois de travailleurs sociaux qui à long terme garantissent une durée accueil plus longue et de qualité pour le plus grand nombre.

Nous occupons donc aujourd’hui une église au cœur de la ville pour éviter une expulsion policière immédiate et demandons que ce temps soit consacré à une véritable négociation entre élus, préfecture, migrants, associations et travailleurs sociaux. Nous demandons la publication et la justification de toutes les sommes allouées à l’hébergement, le détail des affectations, pour obtenir un plan de redistribution concret, cohérent et humain.

Nous appelons toutes les organisations associatives, politiques et syndicales à réaffirmer la prééminence du droit et de la justice sociale concernant la dépense publique en nous apportant sur place un soutien effectif matériel et humain.

Enfin nous comptons sur la compréhension de la communauté religieuse concernée et acceptons par avance son aide à trouver une solution de sortie acceptable pour tous.

Dans les jours qui viennent, plusieurs expulsions de squats de migrants sont prévues par le tribunal, notamment, sur demande de la ville de Rennes :

rue de Châteaugiron, Canal Saint Martin, pont de Nantes, rue de Lorient, rue de l’Alma, rue Louis Guillou, restaurant Les Tilleuls, Saint Grégoire

Au total, du fait de la fermeture de ces squats, ce sont près de 130 adultes et 46 enfants qui risquent de se retrouver à la rue !!!

Parallèlement, avant même la fin de la trêve hivernale, il semblerait que les crédits supplémentaires pour les nuits d’hôtels soient épuisés : cela représente une centaine de personnes supplémentaires risquant elles aussi de se retrouver à la rue !!!

La fin du dispositif hivernal pour l’hébergement d’urgence va prendre effet à la fin du mois : près de 70 places supprimées !!!

Alors même que, chaque soir, de nombreuses personnes dorment déjà dans la rue, à la gare, dans les parkings souterrains, dans les halls d’hôpitaux ce sont près de 346 personnes supplémentaires qui vont se retrouver dans la même situation d’ici la fin du mois !!!

Ensemble, exigeons que des toits sans personne puissent servir à des personnes sans toit : réquisition immédiate des bâtiments vides nécessaires !!!

Non à la fin de la trêve hivernale et au retour à la rue !!!

Rennes, Un Toit C’est un Droit !

Mail : untoitundroit35 gmail.com

Blog : http://untoitundroit35.blogspot.fr/

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0