Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Municipales : Le discrédit du système progresse... Le changement ? C’est en (...)

Municipales : Le discrédit du système progresse... Le changement ? C’est en se syndiquant !

samedi 19 avril 2014

CSR

Alors que les élections municipales constituent un enjeu plutôt local, l’abstention a été très forte sauf là où les habitants étaient intéressés par ce qui se passe dans leur commune.

Les classes populaires ne font pas confiance au système politique en place et sanctionne la gauche au pouvoir qui sert les intérêts des riches comme la droite avant 2012.

Le parti des abstentionnistes est le grand vainqueur de ces élections avec 36,45% sur la France entière en hausse de 3% comparé au premier tour des municipales de 2008.

Un FN qui progresse mécaniquement...

Le FN progresse car il a été capable de présenter des listes dans plusieurs grandes villes contrairement à avant. Le FN recule en nombre de voix mais profitent de la mobilisation plus forte de ses électeurs que les autres partis qui sont ainsi sanctionnés.

Le FN a été fondé par des fascistes pour rassembler largement autour d’eux et leur permettre d’accéder au pouvoir. Jean-Marine LE PEN camoufle son projet fasciste derrière un discours raciste et basé sur la peur des immigrés pauvres. Mais les cadres organisateurs du FN sont nombreux à être des fascistes et des groupes fascistes fournissent des militants au FN.

Les élections n’amèneront pas le changement mais peut-être le fascisme

Les médias influencent le vote du peuple en se focalisant sur l’immigration plutôt que sur la bourgeoisie qui accapare les richesses et contrôle le pays. Cette entreprise de diversion et division fonctionne et est encouragée par le PS qui ainsi affaiblit la droite.

Le fascisme peut venir au pouvoir légalement dans le cadre du système politique bourgeois. En mars 1933, le parti nazi allemand gagne les élections. En France, Pétain le collaborateur est élu massivement par le Parlement en juillet 1940.

Le syndicalisme, c’est le seul outil qui marche

Les CSR proposent au peuple de se concentrer sur les syndicats qui peuvent vraiment améliorer nos conditions de vie et de travail. Les vrais changements ne viennent que par la mobilisation et l’organisation des travailleurs. Un coup d’œil sur l’histoire en France mais aussi dans le monde nous le rappelle.

1906 1re grève interpro = le repos du dimanche

1919 grèves interpros = journée de 8h et conventions collectives

1936 occupations d’usines = congés payés

1945 résistance armée et des millions de syndiqués = Sécurité Sociale…

Face au dumping social en Europe et dans le monde, il faut construire la solidarité entre tous les peuples afin de faire progresser les droits partout contre les multinationales qui jouent la concurrence entre les travailleurs.

Le meilleur outil est le syndicat. Tout le monde doit se syndiquer pour être fort ensemble.
Tous les militants doivent prioriser le syndicalisme et ne plus perdre de temps dans des élections bourgeoises qui ne changent rien au final.

Seul un mouvement syndical fort permettra l’embauche des chômeurs et des précaires, la défense des emplois, la défense de la Sécurité Sociale, de ce qui a été gagné par nos parents.

Plus le syndicalisme sera fort et plus nous pourrons en finir avec ce système capitaliste qui dégrade nos conditions de vie.

Nous appelons à construire un Front Unique des Travailleurs, un Front des Syndicalistes contre le Patronat et le FN.

Cela passe par le renforcement des syndicats de lutte (CGT, FO, SUD, CNT) et par leur réunification à venir.

Si toi aussi tu veux participer à ce travail, contacte-nous.

csrbzh gmail.com

http://syndicaliste.phpnet.org/

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0