Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Archives Universités LRU 2007/2008 > Message de Bruno J., un ami qui te veut du bien

Message de Bruno J., un ami qui te veut du bien

dimanche 2 décembre 2007

Ami étudiant gréviste… Enfin, camarade comme vous dites vous-autres les gauchistes, Je t’adresse cette missive en espérant que, après l’avoir lue, tu voudras bien rentrer dans le rang et retourner bosser pour laisser tout le monde passer de joyeuses fêtes.

Non, camarade, tu n’as pas fait grève pendant trois semaines pour rien.

Grâce à l’UNEF, tu as obtenu des avancées formidables dont tu dois te réjouir.

Tout d’abord, tu as maintenant la promesse de Valérie Pécresse que l’argent va couler à flot sur ton université, qu’il n’y aura pas de sélection et qu’il n’y aura pas d’augmentation des frais d’inscription. Bon, c’est vrai, la promesse tu l’avais déjà puisque le milliard de plus par an était dans le programme électoral de Sarko, et que pour le reste, Pécresse répète la même chose en boucle depuis 3 semaines. Mais, là, crois-moi, elle l’a dit avec une telle sincérité qu’il faudrait vraiment être un gauchiste obtus adepte de la théorie du complot pour ne pas y croire.
C’est bien simple, quand elle a dit : « mais non, jamais l’université ne sera privatisée », ça m’a rappelé le discours de Sarkozy à l’assemblée nationale en avril 2004 quand il affirmait, la main sur le cœur : « je redis qu’EDF et GDF ne seront pas privatisés ! ».
Ne sois pas bégueule : toi qui vit avec 400 euros par mois, un milliard de plus par an, c’est pas de la nioniotte. Imagine : ça va permettre de ramener la dépense par étudiant de 7000 euros par an à 10500 (dans l’enthousiasme et avec rien de mauvaise foi, j’ai prétendu que c’était le montant des classes préparatoires, mais c’est en fait 13500 euros).
Ah, je vois que tu t’étonnes qu’avec tellement d’argent, il n’y ait pas la moindre embauche d’enseignant prévu cette année et que ton taux d’encadrement va donc rester l’un des plus faibles d’Europe. Mais c’est parce que tu n’es pas un habitué des subtilités comptables ! Par exemple, cette année il y a déjà eu un milliard de plus pour la recherche et l’enseignement supérieur : l’essentiel a servi à financer du dégrèvement fiscal pour les entreprises, des retards de paiements sur les chantiers de désamiantage, l’augmentation du taux de cotisations pour les pensions civiles, etc.… Et à la fin, 20 minutes d’enseignant de plus par étudiant, c’est magique !
Mais ce n’est pas tout ! Avec mes copains de l’UNI et de la Conférence des Présidents d’Université (le MEDEF de l’université) qui ont comme moi la main sur le cœur, on a obtenu un 6^ème échelon de bourse : 11 millions d’euros, soit 30 euros par mois pour les étudiants les plus pauvres. Bon, en fait c’était déjà prévu, mais ça a été avancé de 9 mois.
Ça valait le coup de faire 3 semaines de grève non ?
Je te passe les autres avancées gigantesques qu’on a obtenues pour toi et tes 2 millions de camarades, qui mises bout à bout représentent 0.1% de l’abattement fiscal obtenu cet été par les 300000 citoyens les plus riches de ce pays.
Avec tout cela, tu n’as plus à t’en faire. Et moi ça m’arrangerait bien que tout cela s’arrête, parce que, pour être complètement honnête avec toi, j’ai jamais été très à l’aise avec ce mouvement. Tu vois, nous dès Juillet, on avait dit qu’on la trouvait très bien cette loi (une fois obtenus les quelques postes dans les directions universitaires pour les copains). Alors après, se faire passer pour la tête du mouvement et négocier au nom des étudiants, ça m’a fait un peu bizarre.

Bon, je te laisse, parce que maintenant que tout ça est réglé, il faut que je m’occupe de ma campagne électorale à Paris. Imagine, le PS va m’offrir un bon petit siège de conseiller pour me remercier d’avoir permis enfin cette « modernisation » de l’université dont ils rêvaient tous sans oser la faire.

A bientôt, et n’oublie pas de remettre les chaises en partant,

B.

Jourdan en Lutte - Normale Sup / EHESS / EEP

http://jourdanenlutte.blogspot.com/

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0