Accueil du site > Politique > Mélenchon l’assassin ?

Mélenchon l’assassin ?

mardi 4 juin 2013

par Dr Folamour.

Quel candidat à la présidentielle française de 2012 a pu déclarer : "Je ne peux m’engager à ne jamais utiliser d’arme nucléaire contre quelque peuple que ce soit" ?

Avant de répondre, examinons le sens de cette formule.

Ce type (puisque c’est un homme) assume d’avance qu’il serait prêt à éradiquer un peuple tout entier : le gouvernement qui lui a déclaré la guerre et ses militaires évidemment mais aussi la population dans son ensemble (les pro-gouvernement mais également les opposants, les indécis, les enfants, les vieillards, les prisonniers...), l’infrastructure civile du pays visé, son architecture et ses œuvres d’art... Les animaux, forêts et lacs seraient aussi emportés par le feu nucléaire. Les survivants - humains, animaux, plantes - et leurs descendants auraient à se débattre avec la radioactivité qui en résulterait... laquelle se répartirait petit à petit aux pays voisins... puis à tout le globe.

Ce fou qui revendique la dissuasion nucléaire, au nom de la paix évidemment mais aussi pour « conforter la puissance de la France »... c’est Jean-Luc Mélenchon !

Lire la Réponse de Jean-Luc Mélenchon à l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN)

http://www.placeaupeuple2012.fr/rep... (janvier 2012)

Évidemment, sa formule peut être reprise par toutes les autres composantes politiques favorables à la folie de la soit-disant « dissuasion » nucléaire (PS, UMP, MPF, FN...). Laquelle est complètement inadaptée aux "nouvelles menace" auxquelles on prétend que le pays serait exposé... Même un ancien ministre de la Défense (de 1985 à 1986), Paul Quilès, déclare avec un général de l’Armée de l’air, Bernard Norlain, « Arrêtez la bombe ! » http://www.huffingtonpost.fr/paul-q... titre d’un ouvrage qui vient de sortir... après avoir déjà écrit l’an passé "Nucléaire, un mensonge français : réflexions sur le désarmement nucléaire".

Comment expliquer qu’un individu comme Mélenchon soit prêt à assumer le feu nucléaire si ce n’est le goût du pouvoir ?

Et c’est derrière cet assassin en puissance que se fédère la gauche de la gauche ? Qu’en pensent ses militant-e-s, ses électrices et électeurs ?

Décidément et définitivement, nous n’en sommes pas !

Lire également Le parti du peuple en marche

http://www.monde-libertaire.fr/fran...

(Monde libertaire 1706, 16-22 mai 2013) qui analyse le phénomène JLMélenchon...

groupes libertaires R. Lochu (Vannes) et F. Ferrer (Lorient)

http://anars56.over-blog.org/

2 Messages de forum

  • Mélenchon l’assassin ? 5 juin 2013 20:22, par rennes info

    par Mundélé

    Je tiens a préciser ici qu il existe une différence de taille entre
    Mélenchon et les autres concernant le nucléaire. En effet, la force
    nucléaire française a changé d orientation.
    Je m’explique, jusqu’ici, cette force ce voulait dissuasive(c’est-à-dire
    faire le plus de dégâts possible pour dissuader de s’en prendre
    à la France).
    Cependant, elle est en train de passer de « dissuasive » à « précise » avec de
    nouvelles orientations découlant du modèle « frappes
    chirurgicales » à l’américaine : le missile m51 actuellement testé en est
    l’exemple...

    La France est en train de se doter de la possibilité de faire des frappes
    nucléaires ciblés et « précises ». Nous feront
    remarquer ici que cela est relativement cohérent si l’on suit la logique
    actuelle de l’OTAN (frappe chirurgicale, drones,
    bouclier anti-missile etc... ).
    Cependant, le fait d’être rentré ds le commandement opérationnel de l’OTAN
    implique que la France peut être forcée
    à intervenir sans être directement menacée et par conséquent utilisé l’arme
    nucléaire pour autre chose que la dissuasion.

    C est je pense une distinction de taille entre Mélenchon (qui est pour la
    dissuasion, mais pas la chirurgie guerrière, surtout
    si celle-ci se fait dans le cadre de l’OTAN) et les autres(qui épousent
    l’évolution européenne et atlantiste de la chose...).

    Dans un cas, on fait des bombes que l’on ne balancera jamais, car sinon on
    est capable de raser un peuple voir plus, même si celui-ci
    a déjà rasé la France(nos sous-marins nucléaires sont la pour ça !!!).
    Dans l’autre on utilise activement des mini bombes nucléaires à des fins
    d’interventions commandé par l’OTAN.
    Bien entendu, si on parle de mini, n’oublions pas qu’il s’agit tout de même
    d’une bombe nucléaire avec tout ce que ça entraîne... Et en ce qui
    concerne la chirurgie, je laisse à chacun le soin de l’estimer...

    Bref, soit on fabrique une arme que personne ne souhaite utiliser et qui
    fait trembler la terre entière, soit on fait des mini bombes
    que l’on pourra utiliser et mettre a disposition du commandement de l’OTAN.
    Hors, chacun sais que le commandant de l’OTAN,
    c’est la maison blanche...

    Je pense vraiment que ça fait une grande différence !!

    Répondre à ce message

    • Mélenchon l’assassin en puissance 7 juin 2013 11:25, par Little boy

      Vous dites qu’il y a une différence entre la position du chef du PdG qui serait pour avoir la bombe nucléaire dans le but de tenir les autres Etats à distance, qu’il ne l’utiliserait jamais, a contrario des autres tendances politiques françaises favorables à ce type d’armements.
      Ce n’est pourtant pas nous qui avons inventé cette phrase qu’on remet tellement elle est épouvantable « Je ne peux m’engager à ne jamais utiliser d’arme nucléaire contre quelque peuple que ce soit ». Ce qui revient à prévoir de l’utiliser dans une situation particulière, non contre la classe dirigeante d’un autre pays mais contre un « peuple » dans son ensemble... C’est ce qui est écrit.

      En fait, votre position n’est pas sans rappeler celle du sketch des Inconnus, essayant en vain de distinguer ce qu’est « un bon chasseur » par rapport à un « mauvais chasseur ». Mélenchon aurait-il une gestion éthique (= hors de l’Otan) en quelque sorte de cette bombe ?

      De plus, pour que le matériel ne devienne pas obsolète, il faut continuer à investir dans la recherche-développement et dans du matériel, former des ingénieurs, techniciens et ouvriers dans ce but, c’est-à-dire y consacrer des crédits immenses et des cerveaux voués à la préparation d’une force de destruction massive... et au détriment de quels autres secteurs (la santé ? l’éducation ? le logement ?...)...

      L’Etat français, fut-il conduit par Mélenchon, peut être vu comme une menace par les autres (l’Histoire le prouve) et donc génère une course aux armements. On n’en finit pas.

      Les armes nucléaires comme le nucléaire civil génèrent des déchets dangereux dont on ne sait que faire et le risque d’une catastrophe accidentelle n’est pas à écarter. Les militants et militantes du PdG et leurs sympathisant-e-s se proposeront-ils/elles comme liquidateurs en cas d’accident majeur ?

      Dans sa réponse, Mélenchon n’a pas dit clairement qu’il s’opposait au M51 (d’une puissance de 60 fois Hiroshima), qui est pourtant le missile atomique pouvant être utilisé potentiellement sur des champs de bataille, dans le cadre de l’évolution de la doctrine (mensongère) de dissuasion.
      Rappelons que le M51 qui a fait plouf au large du Finistère le 5 mai a été lancé par un sous-marin à propulsion nucléaire... et si ce missile d’essai avait explosé dans le tube du sous-marin au moment du lancement ? Pourrait-on encore se baigner dans les eaux finistériennes aujourd’hui ?

      Ce n’est pourtant pas avec ce type de « joujous » qu’on fera la révolution sociale et émancipatrice.
      Bref, vous essayez de justifier l’injustifiable. Les Alternatifs et autres Fase sont sûrement très à l’aise avec ce type de positionnement...

      Le meilleur moyen d’éviter l’utilisation de cette arme, c’est le désarmement unilatéral, immédiat et le démantèlement de la force de frappe.

      Allez, pour se détendre, un scoop de « Le Gorafi » : http://www.legorafi.fr/2013/05/27/l...

      Répondre à ce message

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0