Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Manifestation du 28 juin à Nantes

Manifestation du 28 juin à Nantes

vendredi 27 juin 2014

SLB Skol-Veur

Les sections Nantaises, Brestoises et Rennaises du SLB Skol-Veur appellent le plus grand nombre de personnes et particulièrement d’étudiants et de travailleurs des universités bretonnes à se joindre à la manifestation du samedi 28 juin à Naoned, pour faire entendre nos revendications et notre opposition frontale à la réforme territoriale du gouvernement français.

Cette réforme territoriale est d’une grande importance pour les habitants de Bretagne. Elle va particulièrement toucher les jeunes, les étudiant-e-s et les travailleurs de l’université en actant la création d’une superstructure : l’UBL (Université Bretagne Loire). En voulant fusionner les 5 universités Bretonnes (UBO, UBS, UN, Rennes 1 et Rennes 2 qui fusionneront déjà en 2016), celle de l’Université du Maine et l’université d’Angers ensemble, les 7 présidents d’universités bâtissent au sein de leurs réunions et de leurs tractations de couloirs, une véritable usine à gaz. Tout cela se fait à l’écart de ceux qui font vivre l’université : les Personnels BIATOSS, les professeurs et les étudiants. Avec un budget commun de plus d’1 milliard d’euros, 135 000 étudiant-e-s et plus de 300kms entre l’UBO et l’UM, cette UBL serait synonyme de découpe de l’université de proximité, d’une représentation étudiante réduite à peau de chagrin et une organisation toujours plus hiérarchique, administrative et lente pour répondre aux besoins de la communauté étudiante.

Cette réforme territoriale et l’UBL pose également la question de l’utilité de l’UEB (Université Européenne de Bretagne). Alors que depuis X années d’existence, des projets sont devenus réalités avec le campus numérique Breton, le collège doctoral international, la sortie de terre d’un siège à Roazhon, que va t-elle devenir ? Aucune précision la dessus, ni sur les millions d’euros investis au dépend des conditions d’études et des conditions de travail des salariés. L’UEB comme l’UBL est en totale opposition avec notre vision de l’université : Une université de proximité ouverte à toutes et tous quels que soient ses revenus, sa classe social, son lieu de naissance ou de résidence. Or nous observons depuis quelque années la privatisation croissante de l’enseignement supérieur entamé par le processus de Bologne dont l’UBL est un outil majeur. Les étudiants et les personnels en sont les premières victimes et subissent déjà les fruits de cette politique (suppression d’antennes universitaires, suppression de filières, multiplication de contrat précaire pour les personnels ...). Face à cela le SLB skol-veur à mené et mènera, aux côtés des autres organisations syndicales universitaires, la lutte pour l’amélioration des conditions de vie des étudiants et des conditions de travail des personnels.

Nous avons lutté cette année à Rennes contre la fusion de Rennes 1 et Rennes 2 et lors du mouvement étudiant des info-comm, à Nantes nous avons lutté contre la suppression de la filière sciences de l’éducation et nous lutterons contre l’UBL ! Nous lutterons pour une université populaire de proximité dans une Bretagne ou les travailleurs et les travailleuses décident eux-mêmes de leurs institutions et de leurs avenirs. Voila pourquoi nous appelons l’ensemble des bretonnes et des bretons à rejoindre le cortège anticapitaliste lors de la manifestation du samedi 28 juin à Nantes pour exiger, à l’université comme dans les institutions administratives, le droit à l’autodétermination du peuple breton.

SLB Skol-Veur Naoned, Brest ha Roazhon

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0