Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Manifestation des facteurs d’Ille et vilaine

Manifestation des facteurs d’Ille et vilaine

vendredi 22 mars 2013

SUD PTT 35

Lundi 25 mars 15h00. Départ devant le bureau de poste du Colombier. (27 bd du Colombier) à Rennes

Après un répit en 2012, les dirigeants de La Poste ont repris les réorganisations des bureaux dans lesquels travaillent les facteurs, pied au plancher.
D’une part, ils ont concentré la gestion des bureaux de Poste sur 11 « établissements » en Ille et Vilaine. C’est ainsi que les facteurs qui avaient fait 53 jours de grève pour conserver leur bureau distributeur à Cancale sont déplacés à St Jouan des guérêts dès le 26 mars 2013 malgré un vote unanime « contre » des syndicats au comité technique le 11 mars 2013.
D’autre part, ils restructurent les tournées de facteur en alourdissant la charge de chaque tournée. La quasi-totalité des sites passe à la moulinette. Et ce 25 mars, se tient encore un comité technique dans lequel la direction veut imposer la restructuration de Montfort, St Jouan des Guérêts, etc..
Les méthodes de calcul d’une tournées sont peu transparentes, c’est le moins que l’on puisse dire… Par « portion de voie », la tournée du facteur est calculée à la seconde près puis « modélisée » par logiciel. Il va sans dire qu’entre le calcul théorique et la réalité sur le terrain, il y a un fossé qui est exclusivement à la charge du facteur.
Il en résulte des dépassements d’horaires de fin service qui sont quotidiens. Les patrons de La Poste refusent bien souvent de les payer et déjà plusieurs facteurs ont déposé des recours auprès des prud’hommes (St Malo, Rennes).
Plus encore, sous prétexte de baisse du volume de courrier (baisse que nous contestons car le volume de colis et de publicité adressée est en forte hausse), les dirigeant de La Poste ont inventé un système pour supprimer des emplois et augmenté la productivité de plus de 15%. Cela s’appelle la « sécable ». Ils obligent le facteur à trier et distribuer une partie de la tournée (que l’on appelle « sécable », alors) du collègue les lundis, mardis et parfois mercredis de la semaine. Les dirigeants de La Poste fixent même un nombre de jours à réaliser dans ces conditions dans l’année : entre 13 et 20 semaines pour 2013 selon les établissements !!!
Et quand il y a une absence inopinée (maladie ou autre), le même système se met en place pour ne jamais prendre de facteurs remplaçants.
A cela s’ajoute le manque chronique de personnel… Dans plusieurs établissements, les tournées non effectuées par manque de personnel se comptent par dizaines. L’encadrement fait même pression sur les facteurs pour qu’ils effectuent 2 tournées dans la journée. !!

Cette organisation du travail imposée par la direction de La Poste dégrade très sérieusement les conditions de travail. Les facteurs qui travaillent déjà 6 jours sur 7 à partir de 6h30-7h selon les bureaux, en ont ras le bol au point que plusieurs CHS-CT ont été obligés de déclencher la procédure de « danger grave et imminent » (à Messac, à Pleine Fougères, etc..).

La direction de La Poste est sourde et continue la liste impressionnante des restructurations.

C’est pour arrêter cette dérive que le syndicat SUD appelle les facteurs d’Ille et Vilaine à manifester le lundi 25 mars à 15h

Pour l’arrêt de la « sécabilité »
Pour la création d’un volant de remplacement au ¼ de l’effectif.
Pour le comblement des emplois vacants afin que chaque tournée du département soit couverte par un facteur.

Rennes le 22 mars 2012

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0