Accueil du site > Politique > Manif xénophobe à Saint Brevin 44 (anti migrants)

Manif xénophobe à Saint Brevin 44 (anti migrants)

mardi 20 septembre 2016

par Louise Michel

Bonjour à vous toutes et tous.

Vous ne me connaissez pas évidemment. Je viens, à l’instant, enfin de découvrir où vous joindre. Et à propos de cette outrageante manif anti migrants de ce samedi à St Brevin, qui m’a laissée plus que consternée. J’ai vécu de 1983 à 2010 dans cette bourgade de bord de mer. Je suis partie, écœurée, révoltée, très en colère contre ce que cette petite ville était devenue.

J’ai à présent 59 ans. Je survis (?) avec une maladie génétique rare pour laquelle aucun traitement n’existe pour une guérison. C’est extrêmement douloureux à tous niveaux. Je suis parfaitement consciente que le temps m’est compté et cela ne me dérange plus.

C’est aussi pour et à cause de ce qui désormais, m’empêche d’aller, hélas, manifester, car je ne tiens plus debout, que par ce message, je tiens expressément à vous apporter mon soutien solidaire et total.

Je vis toujours hélas dans ce pays de Retz, plus à St Brevin, coincé dans ses certitudes des siècles passés et ces peurs irrationnelles des Autres (?!) et désormais un repli identitaire très marqué qui me navre et m’effraie véritablement.

Le Front National a fait une percée effrayante dans ces bourgades qui n’ont, pour la plupart, jamais été confrontées au pire. La facilité des argumentations de ce parti fasciste est d’une telle simplicité, qu’en effet, elle séduit car aucun besoin de réfléchir !

Cette région pile poil entre la Vendée toujours royaliste et Nantes plus ouverte, n’arrive toujours pas à se situer à tous niveaux soient ils. Est ce la Loire qui fait barrage naturel ? Je ne sais pas vraiment. Par contre, ce dont je suis absolument certaine, c’est de cette phrase relevée aux Machines de l’Ile à Nantes sur un grand panneau =

《LA CULTURE COÛTE CHER ? ESSAYEZ L’IGNORANCE》

Et tristement, ici c’est exactement cela !

Je vais certainement partir très loin de cette France où je ne reconnais plus rien dans quelques semaines, 3 mois au plus tard. Ne m’en voulez pas s’il vous plaît, j’ai tellement battu le pavé jusqu’à ce que cette saloperie de maladie incurable me rattrape, (septembre 2009 ma dernière manif à St Nazaire, sortant le matin même de l’hosto après une lourde intervention). Mais là, je ne peux plus. Je ne déserte pas non plus. Je continuerai jusqu’au bout à défendre mes idées qui vous rejoignent et militer via la Toile avec d’autres personnes, d’autres associations, dont AMNESTY INTERNATIONAL dont j’ai ma carte depuis 1977.

Sur ce, je ne peux que vous conforter à continuer vos combats légitimes et humanistes. Vous êtes la génération qui remettra les pendules à l’heure. Ne vous loupez pas pour ce grand rendez vous s’il vous plaît... merci.

Pardonnez moi, j’ai tellement alerté sur les dangers qui revenaient et peu m’ont écoutée encore moins entendue. Trop « gênant » certainement. J’étais journaliste engagée mais jamais affiliée nulle part pour garder mon indépendance, ma liberté d’écrire, dans mon autre vie d’avant...

Bonne chance à vous toutes et tous. Faites le, ce monde meilleur, là où ma génération a échoué lamentablement. Et je vous en demande sincèrement PARDON pour ce que nous vous avons laissé comme héritage = un passif bien lourd...

Avec toute mon affection sincère, soyez en certains car je méprise les mensonges.

《Que sont devenus mes Amis, que j’avais de si près connus, et tant aimés...? Je crois que le Vent les a emportés... l’Amour est morte... 》

Louise Michel

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0