Accueil du site > Politique > Mai 68 : une tournée en Bretagne du 14 au 17 février 2018 avec Claire (...)

Mai 68 : une tournée en Bretagne du 14 au 17 février 2018 avec Claire Auzias

mardi 13 février 2018

Salut,

on n’avait pas rendu ici hommage à Johnny H, ardent (!) soutien à la lutte contre l’aéroport et son monde, à la défense de la Zad. Souvenirs  : https://vimeo.com/151273797

Samedi dernier, 10 février 2018, il fut bien requinquant, ressourçant, stimulant de mettre ses bottes et de marcher dans la boue sur la Zad de Nddl. On a bien ri, bien dansé, bien chanté et bien mangé ! La lutte continue pour vivre autrement. "Du mouvement, du mouvement, du mouvement social !"

Le prochain rendez-vous public du groupe libertaire René Lochu est annoncé pour mardi 17 avril à Vannes, avec la projection du nouveau film de Yannis et Maud YOULOUNTAS "L’amour et la révolution. Non, rien n’est fini en Grèce", https://lundi.am/L-amour-et-la-revo...

En attendant, coup de projecteur cette semaine sur Mai 68, avec Claire Auzias en tournée en Bretagne. http://anars56.over-blog.org/2018/0...

Salut & anarchie. S. pour le groupe libertaire René Lochu et la liaison Vannes de la fédération anarchiste


Cinquantenaire de MAI 68. Tournée avec Claire Auzias autour de son livre « Trimards - « Pègre » et mauvais garçons de Mai 68 » (Atelier de création libertaire) http://www.atelierdecreationliberta...

Présentation du livre et discussion avec l’auteure (qui a participé à Mai 68 à Lyon)

- Mercredi 14 février 19h30 au café littéraire Sous les palmiers, la plage (8 Bd de Verdun) à SAINT-NAZAIRE

- Jeudi 15 février 19h30 Local B17 (17 rue P. Bellamy) à NANTES

- Vendredi 16 février 14h à la librairie Vent de Soleil (17 rue du Château) à AURAY

- Vendredi 16 février 20h au Théâtre de la Chimère (cité Allende, 12 rue Colbert) à la librairie Comme dans les livres (52 rue de Liège) à LORIENT

- Samedi 17 février 19h au local-librairie-bibliothèque la Commune (17 rue de Châteaudun), du groupe la Sociale de la Fédération anarchiste, à RENNES

"Katangais à Paris, trimards à Lyon, zonards à Nantes... ils ont été escamotés de la mémoire de Mai 68, ces enragés marginaux de Mai, que les clichés ont vite présentés comme des mercenaires sans foi ni loi, supplétifs, gros bras.

Claire Auzias tord le cou à ces clichés et montre que certains sont restés des militants d’extrême gauche, après Mai 68 et sa gueule de bois. Ils ne sont peut-être pas tous nés révolutionnaires patentés, bardés de théories, mais ils le sont devenus, au contact des barricades et des assemblées générales. Cette étude méticuleuse, très documentée, croisant témoignages, archives et rapports de police, met à jour une grande diversité. Tous n’ont pas le même profil partout. Sous-prolos et déclassés, inclassables sans doute, chômeurs en transit ou intermittents du boulot, marginaux des syndicats quand ils ont un travail fixe, gens de la rue, mineurs en fugue et en rupture avec les structures d’éducation spécialisée et de l’enfance en danger, autant dire de contrôle de leur adolescence en prélude à la prison. On pourra multiplier les formules, « loubards » selon la terminologie d’époque, « graines de crapule » à écouter le parti de l’ordre, « non organisés » pour le monde militant, en tous cas non-étudiants. Même si ce sont le plus souvent les étudiants en lutte qui les ont sollicités et accueillis. Ces révoltés qui ont saisi Mai 68 comme une zone d’aventure révolutionnaire sont déjà en rébellion contre la vie subie.

Les fantasmes leur ont collé à la peau. Gens de peu ou de rien, sans attaches, sans biens, ils seraient prêts à tout, indomptables, imprévisibles, et donc inquiétants pour les militants aimant les catégories et les cases bien identifiées à leurs yeux. Le regard porté sur ces trimards-zonards-katangais n’est d’ailleurs jamais loin d’un préjugé de classe de la part des étudiants vis-à-vis de ces gens qu’on veut bien utiliser puis écarter quand ils échappent au contrôle et aux plans pré établis.

L’auteure cherche dans l’histoire du mouvement ouvrier les fondements de ce compagnonnage parfois distant. Mais le concept de lumpen-prolétariat est un peu fourre-tout aux contours imprécis, rebut des pauvres, reliquat de ruraux relevant de l’ère pré-industrielle et jugés dangereux pour la classe ouvrière, ou corps social diffus, rétif à la domestication. La notion n’échappe pas toujours à des jugements englués de morale. Pour Marx et Engels, le lumpen, ce « prolétariat en haillons » est un terme méprisant, « lie d’individus dévoyés de toutes les classes », et désignant des strates sociales utilisées pour des visées contre-révolutionnaires, enrôlés comme supplétifs des milices bonapartistes pour mater les insurrections du XIXe. Pour Bakounine, cette canaille-là est en revanche auréolée d’un parti-pris positif. La mémoire de ces voyous de 68 s’est souvent laissée piéger par l’héritage des représentations marxistes. Ce bouquin leur rend utilement hommage."

Source : INDYMEDIA NANTES


- Jeudi 15 février - Lorient - Action "Halte au hold-up de Macron sur l’assurance chômage" par la CGT Chômeurs rebelles du Morbihan. Rendez-vous à 9h00 à l’union locale CGT, 82 boulevard Cosmao Dumanoir pour une distribution de tracts devant un Pôle Emploi. Repas sur place le midi. https://cgtchomeursrebelles56.blogs...


- Jeudi 15 février - Lorient - Verdict du procès des 4 Faucheurs-ses volontaires d’OGM pour une action glyphosate consistant à rendre impropre à la vente des bidons de glyphosate. Rdv de soutien : 16h devant le Tribunal (1 rue Maître Esvelin)


- Samedi 17 février - Cléguérec (56) - Fest-Noz en soutien à Attention Mines ! contre les projets miniers en Bretagne et ailleurs. 20h. 7 euros http://alternatives-projetsminiers.org/


- Vendredi 23 février - 19h00 au Dibar (entre Plougonver et Gurunhuel - 22), le collectif Douar Didoull (contre les mines en Bretagne et ailleurs) propose un apéro-projection-discussion autour des films "Morts à 100 %« (1980 - 50 min) et »Morts à 100 %. Post-scriptum" (2017 - 45 min), en présence des réalisateurs Modeste Richard et Tomjo. Infos : http://hors-sol.herbesfolles.org/wp.... Projection 20h30 au plus tard. Apporter mets dînatoires sucrés ou salés. http://alternatives-projetsminiers.org/


Il va de soi que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement en intégralité dans chacun des rendez-vous ci-dessus.

Les relations extérieures de la Fédération anarchiste ont réalisé récemment un dossier de 104 pages sur la lutte à Notre-Dame-des-Landes. Lien de téléchargement : http://www.mediafire.com/file/cw50x...

Salutations libertaires.

S. pour le groupe René Lochu et la FA Vannes

"Tous les arts ont produit des merveilles : l’art de gouverner n’a produit que des monstres" (Saint-Just)

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0