Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Archives Syndicalisme 2005 > MONSANTO amplifie la répression !

MONSANTO amplifie la répression !

dimanche 4 décembre 2005

Monsanto France, filiale du géant agroalimentaire américain, a fait saisir vendredi un compte bancaire de la Confédération paysanne pour obtenir le paiement d’une condammation suite à la destruction d’OGM (Organismes génétiquement modifiés) en 1998 à Montbéqui (Tarn).

"Nous allons mettre des étiquettes sur lesquelles on va expliquer que Monsanto tue et pille les paysans" a ajouté le leader syndical paysan, soulignant que les « Faucheurs volontaires », le groupe responsable des destructions d’expériences OGM, « vont se mobiliser pour pourrir la vie à Monsanto ».

Interrogée par l’AFP, la direction de MonsantoFrance n’a pas souhaité, dimanche soir, réagir aux propose de José Bové.

Le tribunal de grande instance de Montauban, par son jugement du 9 mai 2000, confirmé par la Cour d’appel de Toulouse en décembre 2001, avait condamné solidairement la Confédération Paysanne et René Riesel, sécrétaire national du syndicat agricole, à payer une somme de 195.000 euros. Seul un montant de 18.000 euros était disponible sur le compte et a donc été saisi, a indiqué la Confédération qui fait état de sa « stupéfaction ».

Du côté de MonsantoFrance, on a reconnu que la procédure "n’a pas permis de recouvrir la totalité de la somme" mais que la société entamerait toutes les procédures nécessaires, sans autres précisions, pour y parvenir.

Des parcelles de maïs et de soja génétiquement modifiés avaient été détruites ainsi qu’une serre contenant des cultures de tournesol conventionnel.

Nous déclarons la guerre à Monsanto. Nous lançons un appel au boycottage des produits Monsantodans tous les magasins où se vendent ces produits

C O M M U N I Q U E

MONSANTO amplifie la répression !

Les délégués de 35 pays présents à Poitiers ce samedi 26 novembre au séminaire international sur les semences et la biodiversité organisé par la CNDSF* et RSP*, apprennent ce jour avec stupéfaction la saisie des comptes bancaires de la Confédération paysanne par la multinationale Monsanto ; ceci en conséquence d’une action anti-OGM opérée en 1999 à Montbequi (82).

L’assemblée s’insurge avec force contre cette répression visant à museler une organisation qui participe activement à l’instauration d’un débat public indispensable et à la mobilisation de la société civile majoritairement hostile à la prolifération des OGM dans les champs et l’alimentation.

Les participants s’engagent à soutenir la Confédération paysanne dans son combat, à diffuser dans leurs pays respectifs cette information et à amplifier sur la planète la résistance à la main mise des transnationales sur le vivant.

Motion votée à l’unanimité le 26/11/2005 - 16 h

Contacts : J. J. BAILLY - 06.80.13.44.41

R. HOCHART - 06.08.75.00.73

a.. CNDSF : Coordination Nationale pour la Défense des Semences Fermières

b.. RSP : Réseau Semences Paysannes

Bagnolet, le 27 novembre 2005

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0