Accueil du site > Environnement > Loi « Oudin-Santini » Une nouvelle arme pour les lobbies ? Réunion publique (...)

Loi « Oudin-Santini » Une nouvelle arme pour les lobbies ? Réunion publique Les Verts 12 janvier 2006

mercredi 28 décembre 2005

jeudi 12 Janvier 20h30 Solidarité internationale/eau

Maison du Champ de Mars

Les Verts organisent une réunion publique le 12 Janvier à 20H30 à la Maison du Champs de Mars :

Information et débat sur la Loi Oudin- Santini avec la participation de Gérard Borvon de S-EAU-S auteur du livre « S-EAU-S l’eau en danger » et de Jean-Luc Touly syndicaliste chez Véolia, Président de l’Association pour le contrat mondial de l’eau (ACME) et auteur de « L’eau de Vivendi, les vérités inavouables »

lire aussi sur ce site

L’eau des multinationales, les vérités inavouables’ Le nouveau livre De R Lenglet et JL Touly chez Fayard

Que cache notre facture d’eau ?

Ce livre révèle les méthodes des grandes compagnies de l’eau pour transformer les usagers en « vaches à lait » et neutraliser les élus. Témoignages à l’appui, il montre comment, grâce à la connivence avec des hommes politiques et des syndicalistes, à des comptes opaques, à des financements discrets, à des sociétés aux apparences trompeuses, ces firmes s’emparent de marchés et les conservent dans des conditions économiques douteuses. L’enquête évoque au passage les dessous d’un des plus gros scandales financiers de ces dernières années : le transfert sur des comptes irlandais de milliards d’euros initialement destinés à la réfection des réseaux de distribution.

Les pratiques abusives des multinationales de l’eau sont lourdes de conséquences pour les usagers et représentent un réel danger pour la démocratie. Plus dramatique, en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie, c’est parfois la population qui se retrouve privée d’eau potable. Toutefois, les choses commencent à bouger. Dans de nombreux pays, les firmes ont dû changer d’attitude ou se retirer. En France, de Toulouse à Lille, en passant par Paris, Lyon, Marseille, Cherbourg, Castres, Neufchâteau, Varages et bien d’autres, des associations se sont mobilisées pour imposer une gestion plus transparente et moins coûteuse. Cet ouvrage s’adresse à tous ceux qui ne veulent plus être des payeurs aveugles et souhaitent apprendre à lutter contre le commerce d’un patrimoine vital.

Préface de Danielle Mitterrand Roger Lenglet est philosophe, journaliste d’investigation et directeur de collection. Jean-Luc Touly est salarié de la CGE depuis 1976. Il est aussi président de l’Association pour le contrat mondial de l’eau France, membre d’Anticor (association de lutte contre la corruption) et du conseil scientifique d’Attac.

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0