Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Les personnels du CHGR en grève contre les mesures d’économies imposées par (...)

Les personnels du CHGR en grève contre les mesures d’économies imposées par leur direction

lundi 26 mai 2014

intersyndicale CGT CFDT SUD

Les salariés du Centre Hospitalier Guillaume Régnier sont mobilisés depuis janvier 2014 contre les mesures d’économies que veut réaliser la direction de l’établissement principalement sur la masse salariale. La combinaison du vote d’un budget de la Sécurité sociale pour 2014 en progression insuffisante et des mesures décrétant 10 milliards d’économies sur la Sécu ont des conséquences directes et immédiates sur la dotation budgétaire allouée au CHGR en 2014 : 0% d’augmentation. Cela met mécaniquement l’établissement en déficit de 2 millions d’euros par l’augmentation de la cotisation retraite et la revalorisation de catégorie B et C.

La direction du CHGR entend financer ses futurs investissements immobiliers et combler ce manque de financement par la suppression de RTT qui pourrait entrainer la disparition de 50 à 100 emplois de contractuels selon le scénario choisi, la révision des modes de progression des salaires entrainerait une perte de 8000 à 26000 euros nets sur une carrière, selon les métiers. L’ARS Bretagne, qui reconnait officiellement que l’établissement est sous doté de 9 millions d’euros, a par ailleurs gelé 7.4 millions d’euros de crédits votés par le parlement pour financer la psychiatrie bretonne.

Pour les personnels de l’hôpital, il est inacceptable de « punir » ainsi l’établissement qui a fait des efforts en développant l’ambulatoire et dont le projet d’établissement met justement l’accent sur la prévention et les soins ambulatoires. Ils estiment injustes ces attaques sur les dépenses de personnels alors que ces dernières n’ont pas dérapées, contrairement aux remboursements d’emprunts qui se sont envolés.

Les salariés demandent l’annulation de ces mesures qui auront des répercussions très importantes sur les conditions de travail mais aussi sur la qualité de la prise en charge des patients. Par leur mobilisation ils montrent leur refus d’une dégradation supplémentaire de leur situation

Les organisations syndicales CGT, SUD et CFDT, appellent l’ensemble des personnels à se mettre en grève et se rassembler devant le conseil de surveillance mardi 27 mai à 8h45.

Ce conseil de surveillance est présidé par Mme Massot, représentant le Conseil Général. Y siège aussi Mme Marchandise, représentant la ville de Rennes. L’ARS y sera également représenté.

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0