Accueil du site > Politique > Les élus du Parti de Gauche soutiennent le syndicat Solidaires (...)

Les élus du Parti de Gauche soutiennent le syndicat Solidaires 35

lundi 5 septembre 2016

Alors que la droite, le FN et la Majorité municipale rennaise sont vent debout contre Solidaires 35, souhaitant leur extorquer plus de 46 000€ afin de rembourser les frais liés à l’occupation de la Maison du Peuple, les élus du PG souhaitent leur réaffirmer leur soutien.

Il s’agit là d’une injonction purement politique pour plusieurs raisons.

D’abord ce syndicat a accepté de signer une convention d’occupation d’une semaine avec la Mairie sur demande de cette dernière, sans pour autant qu’il y ait une quelconque caution de demandée ou un quelconque état des lieux d’entrée et de sortie. Personne n’est donc en capacité de dire précisément quels sont les frais réellement liés à l’occupation de 13 jours.

Ensuite, les quelques éléments que nous avons en notre possession montrent l’illégitimité de cette somme. Par exemple, la porte principale a été brisée suite à l’intervention des forces de l’ordre. Intervention demandée par la Préfecture et la Mairie, ce sont eux qui doivent en payer les frais, elle n’a bien évidemment jamais été requise par les occupants.

Par ailleurs, pour nous être rendus dans la salle de la Cité nous témoignons du sérieux du respect des règles fixées pour son occupation. Interdiction de fumer à l’intérieur, tags prohibés, respect du matériel … Mme la Maire inclut les frais de nettoyage dans la facture envoyée à Solidaires 35 alors que les occupants ne demandaient qu’à nettoyer et tout remettre en ordre par eux-mêmes mais ils n’ont pas eu l’occasion de le faire compte-tenu de leur évacuation surprise manu militari.

Enfin, en se braquant contre les opposants à la loi travail, suivant aveuglement une ligne gouvernementale que plus personne ne soutient en France, Mme Appéré a créé toutes les conditions de la conflictualité. Vouloir faire payer la facture à un Syndicat participe de ce contexte de conflictualité. Jeter de l’huile sur le feu n’a jamais aidé à renouer un dialogue serein. Un soutien ne serait-ce que matériel comme l’ont fait d’autres villes, à l’instar de Grenoble, aurait certainement évité tous les déboires qu’a connu notre ville ces derniers mois.

Pour toutes ces raisons, nous appelons également au rassemblement de soutien le jeudi 8 septembre à midi place de la Mairie.

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0