Accueil du site > Art & culture... > « Les Grecs et leur Cinéma » 8e édition au ciné TNB

« Les Grecs et leur Cinéma » 8e édition au ciné TNB

jeudi 21 mars 2013

Les 24-25-26 mars 2013 à Rennes
Avec la participation exceptionnelle du réalisateur Giorgos GEORGOPOULOS

Pour la 8e année, l’Association Hellénique de Bretagne propose de découvrir sur l’écran du ciné TNB de Rennes « les Grecs et leur cinéma », les 24, 25 et 26 mars prochains. Cette édition des « Grecs et leur cinéma » permet d’apprécier le renouveau du cinéma grec avec des réalisateurs qui bouleversent nos habitudes : Giorgos GEORGOPOULOS dont « Tungsten » est le premier film, Filipos TSITOS, réalisateur de « Plato’s academy » ou encore Giorgos LANTHIMOS, qui est l’auteur du provocant « Canine ».

Au programme :

Dimanche 24 mars à 18h : TUNGSTEN, 2011, 99 min.
En présence du réalisateur Giorgos Georgopoulos

Le tungstène est un métal très résistant, de là le parallélisme avec la société grecque, une société de factures non payées, de cartes de crédit expirées et de rêves vides ; une société en faillite, encore résistante. Le récit met en scène l’histoire de deux adolescents, d’un contrôleur de billets, d’un couple, d’immigrés et d’enfants - tous entassés dans le centre d’Athènes. Le film en noir et blanc, adopte un style spécial modulaire, celui d’une narration non linéaire. L’exclusion, la violence, le cannibalisme psychologique et les coupures d’électricité répétées, renvoient à une société au bord du gouffre.

Giorgos Georgopoulos est né à Athènes en 1975. Il a vécu dans les milieux du cinéma et de la photographie. Ce film est son premier long métrage. Il a été récompensé 4 fois à Chypre (prix du meilleur scénario, du meilleur montage) ; une fois en Roumanie (8e festival du film international).

Lundi 25 mars à 20h : UNFAIR WORLD (Άδικος κόσμος), 2011, 107 min.
Réalisateur : Filipos Tsitos.

Sotiris, enquêteur de police à Athènes, n’a qu’une obsession : être équitable. Il juge les suspects d’après sa morale personnelle, pas toujours conforme à la loi. Avec l’intention de sauver une âme innocente, il tue accidentellement un homme. Dora est le seul témoin du crime ; elle est une femme de ménage pauvre qui mène une vie à bout de souffle. La lutte pour la survie l’a rendue injuste. Sotiris le Juste et Dora l’Injuste se plaisent. Mais l’amour, l’honnêteté et la justice ne sont pas faciles à concilier. Ce film est un excellent exemple du Nouveau Cinéma Grec reflétant la morale de la société grecque contemporaine. Il s’agit d’un récit particulièrement tragique qui montre comment les gens deviennent injustes à cause de leurs malheurs. Le réalisateur crée un monde cinématographique, miroir de la réalité, en nous transmettant l’essence de chaque instant et de chaque caractère.

Filipos Tsitos est né en 1966 à Athènes. Il a travaillé comme photographe, assistant réalisateur et producteur de radio. Ensuite il a poursuivi ses études de cinéma à l’Académie du Cinéma et de la Télévision à Berlin. Son troisième long métrage « Unfair world » a obtenu le prix du meilleur réalisateur au festival de Saint-Sébastien.

Projection suivie d’un buffet de mezzes traditionnel

Mardi 26 mars, à 20h : ALPS (Άλπεις) 2011, 90 min.
Réalisateur : Giorgos Lanthimos.

Un groupe de quatre personnes se structure en créant une association qui se fait appeler « Alps ». Celui qui se prétend démiurge s’affuble du pseudonyme « Mont-Blanc ». Leur but : s’introduire dans les familles endeuillées, ou psychologiquement affaiblies et se substituer à l’absent pour les aider à faire leur deuil. L’entreprise n’est pas toujours facile, elle finit par déstabiliser ses acteurs et rendre problématique le fonctionnement du groupe. L’art vraiment original de Lanthimos nous conduit à travers un jeu de rôles singulier vers une réflexion profonde sur le comportement humain, mêlant le vrai au faux, sans que nous sachions si l’être humain revêt un rôle choisi ou joue inconsciemment le rôle que sa condition lui impose. « Alps » a été couronné par le prix du scénario à la Mostra de Venise en 2011.

L’AHB et ses actions

L’Association hellénique de Bretagne a été créée en 1994 à l’instigation de quelques Grecs résidant à Rennes. Son objectif est la promotion de la culture hellénique dans la région. Son activité régulière principale est l’enseignement du grec moderne avec des cours destinés aux enfants et aux adultes avec le concours de l’Ambassade grecque en France. L’association, entre autres activités, est à l’initiative de deux manifestations annuelles : la Cérémonie du Bâton d’Euclide (remis en 2009 à Costa Gavras, en 2010 à Iannis Kokkos et en 2012 à Angélique Ionatos) et le cycle « Les grecs et leur cinéma ».

Information sur : http://ahb.pagesperso-orange.fr

Contact : Jean Monnerais jean.monnerais orange.fr

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0