Le vote des AG sera respecté !

mardi 27 novembre 2007

Sud Etudiant Rennes

Comme nous l’avons dit ce matin, la présidence a appelé les anti-grévistes à débloquer l’université Rennes, refusant la décision de l’assemblée générale de la veille sur la reconduite de la grève avec piquets. En quelques minutes, plusieurs grévistes ont été agressés physiquement par des étudiant-e-s et des membres de la présidence. Pendant toute la matinée, les grévistes ont refusé de faire usage de la violence, préférant informer les étudiant-e-s de la tenue de la manifestation du midi et du forum de demain mercredi.

Ce midi la manifestation a rassemblée plus de 3000 personnes (étudiant-e-s, lycéen-ne-s et personnels de Rennes I et Rennes II). En arrivant devant le rectorat, les étudiant-e-s ont pris la décision de poursuivre la manifestation jusqu’à l’université Rennes II. La présidence a alors pris la décision de fermer tous les bâtiments, expulsant les étudiant-e-s et personnels des locaux. En arrivant sur l’université, un service d’ordre a été mis en place autour du cortège afin d’éviter les affrontements. Le cortège s’est alors rendu devant la porte principale de l’université (hall B), sans violences. La présidence et les vigiles privés refusant d’ouvrir la porte, la décision a été prise de l’ouvrir afin de faire respecter les décisions de l’assemblée générale.

La réappropriation des locaux par les personnels et les étudiant-e-s doit permettre la tenue de forums au cours de la journée de demain (mercredi 28 à partir de 10h), où sont conviés les étudiant-e-s, enseignant-e-s, personnels IATOSS de Rennes I et Rennes II, ainsi que les lycéen-ne-s qui souhaitent débattre de la LRU, de l’état de l’université actuelle, des revendications, du mouvement ainsi que des moyens d’actions. Ces forums ne sont pas réservés aux seul-e-s grévistes, bien au contraire, il s’agit d’instaurer un débat plus serein au sein de la communauté universitaire en dépassant les clivages sur la question de la grève.

Une nouvelle assemblée générale aura lieu après les forums dans l’après-midi. Nous réaffirmons la légitimité des décisions prises en Assemblée Générale, nous appelons chacun-e à débattre demain mercredi, en espérant que la présidence ne cherche pas à saboter et empêcher la tenue des débats. En effet, M.Gontard a aujourd’hui fait la preuve qu’il souscrit à la logique de la LRU, avec un président d’université aux pouvoirs accrus. Nous restons donc déterminés pour obtenir l’abrogation de la LRU.

27 novembre 2007

Source :

http://www.sud-etudiant.org/rubrique.php3?id_rubrique=56

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0