Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Le préfet de région prévoit des manifestations jusqu’en janvier 2017 (...)

Le préfet de région prévoit des manifestations jusqu’en janvier 2017 !!

mercredi 14 septembre 2016

Incroyable mais vrai. Le remplaçant de l’ultra sarkozyste M. Patrick Strzoda appelé à officier aux côtés de M. Cazeneuve est un visionnaire. Christophe Mirmand, le préfet de région est capable de prédire l’avenir.

Ce jour, mercredi 14 septembre 2016, Il distribue des arrêtés d’interdiction de manifester à Rennes du 15 septembre 2016 jusqu’au… mois de janvier 2017.

Ce visionnaire qui lit dans les grenades lacrymogènes comme d’autres prédisent l’avenir dans les jeux de tarot ou les boules de cristal nous rassure donc. Les manifestations vont donc se multiplier à l’automne !

Compte tenu de la proximité avec les services de police et de renseignements, nous supposons qu’il est fort bien renseigné sur la solidité et la longévité de la mobilisation contre la loi travail et contre les mesures anti-sociales du gouvernement.

Finalement, en tant que syndicalistes opposés à la loi travail, nous sommes rassurés.

Déjà, lors de la manifestation du 8 septembre organisée par l’union syndicale Solidaires d’ille et Vilaine pour protester contre la provocation de la député-maire facturant la remise en état de la maison du peuple mal entretenue, ce préfet avait distribué plusieurs interdictions de manifester la veille et le matin même.

La motivation de ses interdictions était délirante faisant passer un syndicat responsable qui participe dans tous les secteurs où il est présent aux élections institutionnelles et professionnelles pour des révolutionnaires clandestins ! !

Mais la manifestation du 8 septembre s’est déroulée dans le calme et la sérénité.

Cette stratégie de la peur vise à dissuader le salarié ordinaire de participer aux manifestations.

Mais rien n’y fait, le mouvement social est accroché à la lutte contre le gouvernement comme la bernique sur le rocher.

Avoir l’illusion que quelques mesures de police puissent arrêter ce mouvement social parce qu’on s’obstine à ne pas comprendre l’origine, les causes et les motivations d’un mouvement qui va bien au delà de la lutte pour l’abrogation de la loi devient dérisoire et ridicule.

Rennes le 14 septembre 2015

SUD PTT 35

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0