Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Le gouvernement et la direction SNCF sont fébriles, la grève doit s’amplifier (...)

Le gouvernement et la direction SNCF sont fébriles, la grève doit s’amplifier !

jeudi 12 juin 2014

Sud Rail

Aujourd’hui, F. Cuvillier, bien aidé par une direction SNCF qui fait tout pour minimiser le mouvement en cours, a essayé de faire croire qu’il était prêt à négocier. Sauf qu’il a oublié que les cheminot-e-s, en grève depuis 3 jours, avaient des revendications concrètes et que c’est sur cette base que les discussions devaient se faire et non sur la modification de certains amendements !

La délégation SUD-Rail a bien fait de claquer la porte ce matin ! Nous sommes des syndicalistes, nous devons porter les revendications des salarié-es.

Nous ne sommes pas là pour servir d’alibi à la propagande orchestrée par Cuvillier et Pépy depuis plusieurs jours !

Ce soir, les fédérations cheminotes CGT - SUD-Rail se rencontrent pour faire un point sur la situation. Il y avait plus de grévistes aujourd’hui qu’hier dans les Assemblées Générales, toujours très peu de trains et de plus en plus d’initiatives régionales qui prouvent la détermination des cheminot-e-s.

Plus que jamais, unitairement, nous devons exiger :

- la réintégration du système ferroviaire dans un seul EPIC,
- l’arrêt du processus de privatisation mené par la direction SNCF,
- la non remise en cause et l’amélioration de la réglementation du travail SNCF, son extension à tous les salarié-e-s du secteur ferroviaire,
- la reprise de la dette publique du système ferroviaire par l’Etat.

La fédération SUD-Rail appelle les grévistes à maintenir la pression et aux cheminot-e-s, qui ne l’ont pas encore fait, à rejoindre le conflit !

Depuis hier, le gouvernement nous a fait de l’enfumage, maintenant il doit négocier !

St Denis, le 12 juin 2014 à 19h00

plus d’infos : Sud Rail Bretagne

https://www.facebook.com/pages/Sud-...

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0