Accueil du site > Société > La guerre aux pauvres recommence !

La guerre aux pauvres recommence !

lundi 28 octobre 2019

La trêve hivernale est dans une semaine et les expulsions s’accélèrent !

Hier matin, 24 octobre, tôt, le bailleur « social » Néotoa a fait expulser une famille d’un logement à Saint Malon/Mel. Expulsion par la gendarmerie après ultimatum de la Préfecture. La raison ? Une dette de loyer supposée et effacée par la Banque de France par un dossier de surendettement.

Pour ajouter au sordide : la maman travaille en intérim, le papa est handicapé et deux enfants (14 et 15 ans) sont collégiens.

Bien entendu, aucun relogement n’a été prévu, comme le voudrait la loi, pour cette famille ; ils vivent provisoirement séparés : les enfants chez leur grand-mère et les adultes dans une très vieille camionnette, à peine isolée. Le maire de la commune a avalisé cette expulsion. Les services sociaux n’ont que le 115 dont on connaît la saturation à proposer.

Le DAL s’insurge contre ces expulsions des personnes les plus fragiles de notre société, profitant de leur méconnaissance de leurs droits.

Nous aidons au mieux les personnes dans cette situation lorsqu’elles se font connaître. Nous profitons de ce communiqué pour dire que, si la trêve hivernale apporte un peu de répit, les bailleurs, juges, huissiers et police en profitent pour faire avancer les dossiers d’expulsion et qu’il n’est jamais trop tôt pour réagir, quelle que soit la situation.

Droit Au Logement 35 (DAL35)

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0