Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > La grève des agents du Centre Hospitalier Guillaume Régnier débloque 1 648 000 (...)

La grève des agents du Centre Hospitalier Guillaume Régnier débloque 1 648 000 €

mardi 9 janvier 2018

En cette rentrée de janvier, les agents du Centre Hospitalier Guillaume Régnier de Rennes viennent de gagner un premier point dans le cadre de la grève lancée début novembre par le syndicat SUD Santé.

En effet, à l’occasion d’une réunion jeudi dernier en Préfecture de Rennes, le Cabinet de la Ministre de la Santé a informé avec l’ARS du déblocage d’une somme de 1 648 000 € destiné au CHGR.

La mobilisation des agents a clairement joué en faveur du déblocage de cette aide financière, pour notre établissement de santé, déjà sous doté financièrement.

  • 520 000 € de crédits non reconductibles sur les fonds régionaux pour le projet médico-soignant
  • 500 000 € de crédits non reconductibles pour l’investissement immobilier
  • 300 000 € de crédits non reconductibles pour la Maison d’Accueil Spécialisé du CHGR
  • 264 000 € de crédits reconductibles dans le cadre du dégel ministériel (sommes gelées en début 2017)
  • 84 000 € de crédits reconductible s

L’engagement du Ministère de la Santé est la preuve que la situation au sein du Centre hospitalier Guillaume Régnier est préoccupante avec un manque de moyens criant : manque de lits d’hospitalisation pour accueillir les patients en souffrance psychologique, manque de soignants pour assurer les soins de qualité.

Cependant, le Ministère n’a pas encore répondu à la demande d’ouverture de 20 lits supplémentaires et la création de 15 emplois sur le pool de remplacement pour répondre à l’urgence du moment.

Enfin, il convient de noter que la question de la souffrance au travail est toujours d’actualité et nous demandons à la direction du CHGR de répondre à cette réalité. Trop de soignants et d’agents sont en souffrance au travail du fait de ce management par la peur opéré au CHGR, sans oublier la situation précaire des agents contractuels.

Les salariés réunis en Assemblée générale ce mardi 9 janvier ont décidé de poursuivre leur mobilisation. Le barnum de grève a été réinstallé à l’accueil de l’hôpital pour une grève reconductible.

La prochaine assemblée générale du personnel aura lieu mardi 16 janvier à 14h. D’ici là, le syndicat Sud Santé demande au Ministère et à la Direction des avancées en terme d’ouverture de lits, de création d’emplois et de réduction de la souffrance au travail.

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0