Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > La Poste : Grève le 7 février 2013 au Centre Financier de Rennes (ex centre (...)

La Poste : Grève le 7 février 2013 au Centre Financier de Rennes (ex centre de chèques postaux)

mardi 5 février 2013

SUD PTT 35

Après un répit en 2012 suite aux suicides de 2 postiers bretons, les « réorganisations », les mutualisations, les suppressions de services sont reparties de plus belle en 2013.
C’est ainsi que la direction de La Poste a annoncé un calendrier impressionnant de réorganisations et de suppressions de services dans les 19 centres financiers dont celui de Rennes. Le programme de destruction massive des dirigeants de la Banque Postale est le suivant :
30 janvier : CDSP (Commission de dialogue social de La Poste) : « Réorganisation des services liés à l’Epargne »
13 février : CDSP locale : suppression du service qui gère les « Valeurs Mobilières » à Rennes (23 emplois) » ainsi que ceux de Paris (80 emplois)
26 février : CDSP : « réorganisation des services qui gèrent le « Crédit social et le service aux entreprises »
21 mars : CDSP : concentration de ce qu’il reste des « services successions » sur un seul centre.
23 mai : CDSP : externalisation du traitement des ATD entrainant la suppression d’emplois dans le service « Vie du compte ».

Dire que ce programme de destruction d’emplois et de services ne nous plait pas est peu dire !

Voilà une des premières raisons de la grève du 7 février 2013 du personne des centres financiers de La Poste (Banque Postale) car les personnels qui subissent ces réorganisations incessantes en ont assez d’être jetés comme des Kleenex.

La deuxième raison, ce sont les conditions de travail subies depuis le début de l’année.

Le nombre des appels téléphoniques a augmenté de 70% (passant certains jours de 2200 à 3800 appels/ jour). Cette augmentation est essentiellement dû à la crise financière et aux difficultés dont font preuve les usagers pour gérer leur budget. Face à cette situation, la direction gère les flux « téléphoniques et écrits » nationalement en redirigeant les appels sur d‘autres centres eux –mêmes saturés…

Cette situation génère de très mauvaises conditions de travail car la direction de La Poste ne recrute pas ou a seulement recours à de l’emploi précaire ponctuel (CDD pendant 1 ou 2 mois).
- Réorganisations incessantes,
- Intensification du travail.
- Suppression de services
- Transfert des activités à la soustraitance.
Ce qui est en jeu, c’est l’existence même des centres financiers, notamment celui de Rennes.

C’est pourquoi les organisations syndicales se sont consultées et trois d’entre elles (SUD, CGT, UNSA) appellent à une grève nationale dans tous les centres financiers le 7 février 2013.

Dans ce cadre, les employés du centre financier de Rennes seront massivement en grève et une délégation d’entre eux ira manifester à Paris .

Rennes le 5 février 2012

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0