Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > LA POSTE : HALTE A LA RÉPRESSION SYNDICALE

LA POSTE : HALTE A LA RÉPRESSION SYNDICALE

mercredi 17 février 2016

Décidément, la direction de La Poste institue le recours aux sanctions comme mode de management particulièrement à l’encontre des représentants syndicaux. Après les sanctions infligées aux 3 collègues de la plate forme colis du Rheu (2 licenciements et un blâme) voilà que la direction monte un dossier disciplinaire à l’encontre d’un représentant syndical cadre de SUD à Rennes.

Quelle faute aurait-il commise ?

Alors que Patrick Billois est chef d’équipe et qu’il doit faire fonctionner son service à Rennes Colombier (remise et collecte du courrier dans les entreprises et cédex), il ne dispose pas de moyens suffisants en personnel pour assurer ce service.

Aussi depuis de nombreuses années et sur incitation de la direction de La Poste, Patrick sollicite les agents pour effectuer sur la base du volontariat, des heures supplémentaires pour que certaines tâches soient effectuées et que les entreprises aient leur courrier tous les matins.

Très curieusement, ce que la direction lui reproche aujourd’hui, c’est d’avoir recours à trop d’heures supplémentaires alors que le directeur de la branche service courrier colis sait parfaitement bien comment fonctionne ce service puisque c’est lui qui a institué ce système. Voilà la faute !!

Très curieusement et alors qu’il est en fonction depuis plusieurs années dans ce service en tant que cadre, c’est à 2 mois de la retraite que la direction de La Poste l’informe qu’elle va le convoquer devant un conseil de discipline local !!

Une pure répression syndicale !

Patrick Billois a été un des deux représentants Sud au CHS-CT de ce service jusqu’en 2014…

Il y a 2 mois, la direction de la DSCC (direction service courrier colis qui chapeaute la branche courrier de l’Ille et Vilaine et des Côtes d’Armor) décidait unilatéralement de rattacher son service au secteur de la distribution de Rennes colombier et de le déménager

Les 50 salariés de son service ont fait grève le 6 novembre 2015 pour protester contre les conditions de déménagement et contre leurs futures conditions de travail ! Evidemment, en tant que représentant SUD, Patrick y a participé…

La direction a ensuite décidé de démanteler son service en transférant d’ici la fin de l’année 2016 une partie des activités sur la plate forme industrielle de Rennes Armorique (l’activité « départ » effectuée par une vingtaine de postiers) ! Ces réorganisations engendrent évidemment un climat social conflictuel.

Et Patrick en tant qu’un des représentants de SUD défend les conditions de travail et d’emplois des salariés de son service. C’est ce qui déplait fortement à la direction de La Poste qui perdant son sang froid lui promet des sanctions disciplinaires et un conseil de discipline.

Notre collègue Patrick Billois n’a commis aucune faute dans l’exercice de ses fonctions et a exécuté en tan que cadre intermédiaire les ordres de sa hiérarchie. Le dossier disciplinaire est vide et vide de sens.

Le syndicat SUD-PTT D’Ille et Vilaine est en colère et appellera l’ensemble du personnel à débrayer pour le soutenir.

Rennes le 17 février 2016

Le secrétaire départemental adjoint

Serge Bourgin

Tel 0607105663

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0