Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Archives Syndicalisme 2006 > L’union syndicale Solidaires Industrie est née !

L’union syndicale Solidaires Industrie est née !

samedi 10 juin 2006

Lundi 15 mai 2006, les syndicats du secteur de l’Industrie adhérents à l’Union syndicale Solidaires (qui regroupe, entre autres, les syndicats SUD) ont décidé de se regrouper en une union syndicale de branche : l’union syndicale Solidaires Industrie.

L’union syndicale Solidaires Industrie est présente dans l’automobile (Renault et PSA), ainsi que dans d’autres secteurs de l’industrie mécanique ou électronique (Thomson, Snecma, Fagor-Brandt, Fenwick etc.), en région parisienne, Basse-Normandie, Gironde, Ille-et-Vilaine etc. Le secteur de l’industrie chimique est déjà organisé dans l’union syndicale SUD Chimie-pharma.

Solidaires Industrie regroupe aujourd’hui des syndicalistes en rupture avec le syndicalisme d’accompagnement. Elle devrait croître rapidement car des syndicats SUD se créent régulièrement.

La création de cette union syndicale traduit une volonté communément partagée de dépasser le cadre autonome imposé par la réalité de notre syndicalisme aujourd’hui.

Solidaires Industrie rejette ainsi à la fois le modèle souvent peu démocratique des fédérations de branche dans les confédérations syndicales existantes d’une part, et le corporatisme d’entreprise d’autre part. Les syndicats membres de Solidaires Industrie gardent leur autonomie de décision et la recherche du consensus sera la base du fonctionnement de l’union syndicale, comme c’est la règle dans l’Union syndicale Solidaires.

Le but de Solidaires Industrie est l’élaboration de positions ainsi que l’aide pratique aux syndicats membres, notamment sur la question de la représentativité pour les syndicats nouvellement créés. Solidaires Industrie participera également activement à la campagne des élections Prud’homales, qui sera une priorité pour toute l’Union syndicale Solidaires.

Face au syndicalisme d’accompagnement pratiqué largement par de nombreuses confédérations, face aux vagues de licenciements qui touchent l’industrie, la renaissance d’un syndicalisme de lutte et d’opposition au libéralisme ne peut que se développer. Les syndicats SUD et Solidaires Industrie y contribueront.

Paris, le 15 mai 2006

Pour tout contact : Robert Kosmann (06 87 67 78 61 ou kosmannrobert voila.fr)

http://www.solidaires-industrie.org/

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0