Accueil du site > Politique > Karaez : succès pour l’hommage politique à Kendal Breiz

Karaez : succès pour l’hommage politique à Kendal Breiz

mardi 13 mars 2018

http://www.bretagne-info.org/2018/03/12/karaez-succes-pour-l-hommage-politique-a-kendal-breizh/

Les amis et les camarades de Kendal Breizh peuvent être satisfaits de la participation à la journée d’hommage à ce combattant indépendantiste breton mort en tant qu’officier YPG à Afrin au Kurdistan de Syrie.

Ce samedi 10 mars, plus de 600 personnes avaient fait le déplacement pour saluer sa mémoire, celles de tous les militants et militantes Kurdes YPG/YPJ, des Forces Démocratiques de Syrie, celles de tous les internationalistes qui les ont rejoint dans ce combat contre la barbarie de DAESH et l’état Turc.

Cette célébration a eu certes une forte charge émotionnelle en raison de la personnalité d’Olier (Kendal Breizh) et de ses engagements passés en Bretagne mais aussi une forte coloration politique pour pointer les responsabilités politiques du sort des Kurdes d’Afrin qui meurent sous les bombes d’Erdogan dans l’indifférence complète des institutions et états internationaux.

La communauté Kurde de Rennes, Saint-Brieuc, Lorient, Brest et Nantes était bien représentée et les associations Kurdes de France, de Bretagne ainsi que la représentation du Rojava en France sont venues saluer le combattant internationaliste tout en dénonçant le rôle de la Turquie et l’indifférence de l’Occident. Sans bien sur oublier de rappeler leur fraternité avec les autres peuples de Turquie et de Syrie.

Coté politique locale on notait la présence d’Ismael Dupont du PCF 29 qui a rappelé la position de son parti sans équivoque sur la nature du régime autoritaire Turque, de Gerard MAS du NPA Kemper qui a souligné la responsabilité du gouvernement Macron qui interdit les rassemblements de soutien à Afrin comme à Morlaix il y a quelques semaines par la voix du préfet et affirme via son ministre Le Drian que la Turquie a le droit de se défendre contre « les terroristes Kurdes ».

Paul Molac, député Macroniste de Ploermel de tendance régionaliste, venu saluer la mémoire d’Olivier a pu prendre la température de l’auditoire breton qui a chaleureusement applaudit les interventions conspuant les convergences de vue entre LeDrian, Macron et Erdogan. Nous l’invitons à se faire l’écho de ce courroux...

Maiwen Salomon pour la Gauche Indépendantiste Bretonne.

Le Drian, ministre des affaires étrangères de la France, ex-patron de la région Bretagne, bien connu pour être le laquais du lobby militaro-industriel et productiviste agricole a été en effet la cible de bien des interventions. Notamment celle de Maiwen Salomon pour la Gauche Indépendantiste qui a souligné ces liens honteux de la France avec la Turquie d’Erdogan et les forces impérialistes impliquées dans cette région du monde. Cette France qui continue à traiter de terroristes les femmes et les hommes du PKK, la principale force Kurde du Kurdistan dans l’état Turc.

L’UDB, Breizhistance, SLB, Radio Bro Gwened, Skol Diwan Plonevez-Moedeg ont rappelé la complémentarité de l’engagement d’Olier au Kurdistan dans l’armée populaire des YPG/YPJ et celui qui a été le sien en Bretagne pour la cause de la langue bretonne, de l’écologie, des luttes sociales.

Prise de parole de Ronan au nom des Amitiés Kurdes de Bretagne.

La CGT Enseignement Privé s’est fendu d’une prise de parole bilingue breton-français en souvenir de celui qui fût pion au lycée Diwan de Karaez, en appelant à soutenir les réfugiés de Syrie et les initiatives pour l’arrêt de la guerre à Afrin, le respect du projet des peuples du Rojava.

Des parents de Skol Diwan Plonevez-Moedeg remercient Olier pour les avoir aidés à de nombreuses reprises pour l’école.

Alternative Libertaire a salué leur compagnon de route que fut Kendal Breizh l’anarcho-indépendantiste, avant de clôturer par un vibrant « Vive la Bretagne libre et socialiste ! », mot d’ordre historique de l’Armée Révolutionnaire Bretonne dont l’hymne fut chanté dans la salle bien remplie.

Le « Kan bale an ARB » chanté par Domjo.

Un écho international :

Tout au long de la journée, les militantEs du Secours Rouge International venus de Zurich et Brussel, ont déployés une intense activité informative très visible à travers une grande table d’information.

Table d’information du Secours Rouge.

La projection du documentaires « Because we need to take guns » rendant compte en images de l’engagement de nombreux militantEs internationalistes au Rojava a attiré plus de 200 spectateurs.

Suivez la campagne « Shengal » en Bretagne -> @ShengalBreizh !

Cela sans doute explique le succès que l’initiative féministe des Femmes de Shengal Breizh a rencontré sur place en relayant ici en Bretagne la campagne du Secours Rouge pour alimenter en pansements hémostatiques les unités non mixtes du Shengal et du Rojava.

Plus de 1000 euros ont ainsi pu être récoltés pour cette campagne CELOX sous ces différentes déclinaisons. Vous pouvez toujours faire un don par ici.

Du CELOX présenté sur une table : ces pansements hémostatiques d’urgence permettent de sauver beaucoup de vies, faites un don pour en envoyer sur le terrain !

La Gauche Indépendantiste Flamande du VSB, les amis basques d’Olier eux aussi présents sur place physiquement ou par le truchement des réseaux sociaux ont salué la justesse du combat de notre camarade, de ses compagnons et du peuple Kurde.

À Toulouse le même jour à l’initiative de l’Organisation Communiste Marxiste-Léniniste Voie Prolétarienne et du NPA, du Comité de soutien au Peuple Kurde CSPK Toulouse et de la maison Franco-Kurde Midi Pyrénées, près de 300 personnes ont défilés dans la rue pour rendre hommage eux aussi à Kendal Breizh et à tous les internationalistes tombés et soutenir la résistance d’Afrin.

La banderole d’hommage à Kendal Breizh à Toulouse.

Ce fut un moment intense que d’entendre les hommages militaires à Kendal Breizh, par la voix d’un message vocal enregistré par le commandant de la section internationale YPG dans laquelle notre camarade combattait :

Enfin, une lettre émouvante écrite par Kendal Breizh avant son départ au Rojava a également été lue, dans laquelle il réexpliquait les raisons de son engagement pour la révolution au Kurdistan.

Et après ?

Tous cela démontre un grand potentiel de mobilisation populaire et le 31 mars prochain Alternative Libertaire appelle à manifester pour soutenir Afrin et le peuple Kurde à Lorient, ville de Jean-Yves LE DRIAN, le ministre des affaires étrangères.

Cette date semble s’imposer à tous et toutes comme une convergence des forces pour continuer dans cette dynamique.

Ainsi Gael Roblin, au noms des anciens prisonniers politiques bretons, a souligné :

La lutte des femmes et des hommes d’Afrin pour rendre possible un autre futur, une alternative sociale et féministe à l’ordre impérialiste, au fondamentalisme religieux, à Bachar et à Erdogan c’est la lutte de tous les travailleurs.

Olier, Kendal Breizh nous a tous bluffé par son courage, son audace. Il aurait pu après Raqqa rentrer en Bretagne mais il s’est porté volontaire pour Afrin qui depuis 50 jours résiste à Erdogan. Il en est mort comme beaucoup d’autres volontaires dont vous voyez les portraits aujourd’hui.

Une résistance qui n’a d’égale que l’indifférence complice du gouvernement de Macron et Jean-Yves Le Drian qui est décidément la honte de Bretagne qui, de Barcelone à Afrin, choisit de s’aligner sur les positions des fascistes de Rajoy ou Erdogan contre le droit à l’autodétermination des peuples. Le droit de construire une société basée sur la libre association des peuples, le partage, le respect, l’éducation, le rejet de la course aux profits, du racisme, de l’antisémitisme, de l’islamophobie… C’est ce qu’Olier percevait de juste dans le projet de confédéralisme démocratique.

Nous avons tous été bluffé par le courage de Kendal Breizh et de ses camarades.

Ils ont raison : seul l’engagement des femmes et des hommes du peuple sauvera Afrin et le Rojava, les institutions internationales sont absentes… elles se taisent et rampent depuis 50 jours... devant le dictateur fasciste Erdogan comme en 1939 elles rampaient devant Franco. Vous connaissez la suite.

Alors mobilisons-nous pour qu’Olivier ne soit pas mort pour rien ! Que notre colère solidaire d’Afrin résonne dans les rues de Bretagne et deviennent un brouhaha insupportable pour Le Drian !!!

Que le ministre des marchands de canons Jean Yves Le Drian soit la honte de la Bretagne cela ne fait aucun doute. Kendal Breizh est son honneur.

Rendez-vous donc le 31 mars à Lorient et avant dans toutes les mobilisations d’urgence pour Afrin.

[Vidéo n°4/5]Carhaix / Karaez : Hommage à Kendal Breizh & journée d’information sur la révolution au Kurdistan.• Minute de silence• Prise de paroles de représentants kurdes• Chansons kurdes• Prise de parole du représentant de l’Amitié Kurde de Bretagne• Prise de parole du Secours Rouge• Prise de parole de Gael Roblin pour la Gauche Indépendantiste Bretonne (Breizhistance Dieub Ha Sokialour / Bretagne en luttes / Breizh o stourm).• Prise de parole de l’école Diwan de Plounevez-Moedeg.• Prise de parole de RBG - Radio Bro Gwened.• Diffusion audio d’un message de Hogir, commandant du Tabur YPG International / YPG International Tabur.• Lecture d’un témoignage de Marcus, l’un des camarades de Kendal Breizh au Rojava.• Diffusion de photos sur fond sonore d’un poème écrit par un basque libertaire en exil depuis des années.

Publié par Bretagne-Info.org sur samedi 10 mars 2018

L’une des vidéos live de l’hommage diffusé sur la page Bretagne Info, pour voir les autres allez par ici.

http://www.bretagne-info.org/2018/03/12/karaez-succes-pour-l-hommage-politique-a-kendal-breizh/

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0