Degemer al lec'hienn > Politique > Holl a-gevred da vare prosez Charlie Grall !

Holl a-gevred da vare prosez Charlie Grall !

Yaou 11 a viz Here 2012

Skoazell Vreizh

Face au procès en appel de Charlie Grall, nous appellons à la solidarité !

version francaise ci-dessous

Eus an 22 betek ar 26 a viz Here e vo barnet ar C’haraezad Charlie Grall da vare engalv prosez 2005, dirak al Lez-varn savet a-ratozh-kaer e Pariz.

Ken kozh ar fedoù e rankomp degas d’ho soñj en-dro abegoù ar prosez-mañ. E miz Gwengolo 1999 – 13 vloaz ‘zo ! – e voe bac’het stourmerien eus an tu kleiz evit Breizh dizalc’h, reoù all tamallet dezho bezañ en ARB hag Euskariz dizalc’hour eus ETA, da heul abadennoù « chaseal » divent aozet gant 14vet rann enep-spontour Lez-varn Pariz. En o zouez Charlie Grall, kazetenner ha skrivagner, a voe bac’het ha lakaet 10 devezh e jolioù ar Stad C’hall. E 2005, da lavaret eo 6 vloaz goude ar fedoù, e voe kodaonet hor c’henbroad da 6 vloaz toull-bac’h hep goursez ebet, hag evel-just e reas engalv diouzhtu.

Charlie Grall a stourm evit ar brezhoneg abaoe 30 vloaz, da-gentañ-penn er skolioù Diwan. Engouestlet eo e buhez sevenadur hag ekonomiezh Karaez ha Kreiz-Breizh. Savet en deus meur a levr ha kazetenner a-vicher eo. Abalamour da se en doa kejet e 1999 gant un stourmer euskarat eus ETA evit atersiñ pennoù ar strollad stourm kuzh-se e anv ar gelaouenn Breizh Info bet savet gantañ un nebeud bloavezhioù kent.

Petra eo ar fedoù a vez rebechet dezhañ ? Bezañ graet e vicher a gazetenner e-doug un emgav un hanter-eur a lak anezhañ da vezañ barnet evit bezañ ezel eus ur gevredigezh drougoberourion staget ouzh un obererezh spontouriezh.

Daoust d’an nerzh ha d’an arc’hant bet kaset gant ar justis gall ennañ, prosez 2005 n’en deus degaset netra a-bouez en teuliad-mañ. 7 vloaz war-lerc’h, just a-raok an engalv, chom a ra moan-kenañ.

Ur prosez kentañ c’hwec’h vloaz goude ar fedoù, un eil 13 vloaz war-lerc’h, pa embann lezennoù Europa e rank bezañ « a skiant vat » padelezh ar prosezioù. Diskuliañ a reomp groñs an amzer hir-kenañ a zo bet kaset – biskoazh kement-all – evit ober war-dro an teuliad-mañ. Aes eo ijinañ pegen start eo bevañ war ar pemdez abaoe 13 vloaz, ur c’hleze a-us d’e benn, hep bezañ gouest da raktresiñ e amzer-dazont abalamour da oberioù ur justis a embann bezañ hini ur Stad demokratel, hini bro Gwirioù Mab-den.

Estreget an amzer hir-se e teu splann war-wel eo politikel penn-da-benn ar prosez-se : moan eo an teuliad, goullo a lavarfemp zoken, evel al lez-varn hec’h-unan. 14vet rann Lez-varn Pariz hag al Lez-varn ispisial n’int nemet barnerezhioù savet a-ratozh-kaer, war-eeun dindan urzhioù ar Stad c’hall. Roud ur justis politikel a ya a-enep da Wirioù Mab-den int, hag int diskuliet gant meur a aozadur etrebroadel, Lez Europa Gwirioù Mab-den en o zouez.

Emskiant eo pep hini ac’hanomp eo cheñchet kalz an endro e Breizh koulz hag e Bro-Vask. Aet eo diwar-wel an ARB, hag embannet ETA e c’hoant da chom a-sav gant ar stourm armet evit kas ar peoc’h war-raok. Da betra ar prosez-mañ ?

A-viskoazh o deus gouezet ar Vretoned chom a-gevret pa ruilhe warno tourter ar justis gall. Pa ya ar Stad c’hall pell ganti e koust arc’hant d’ar Vretoned ! Euroioù a viliadoù a vo ret evit gellet difenn hor c’henbroad. Ezhomm hon eus ac’hanoc’h evit ma c’hello hor c’henbroad en em zifenn a-zoare. Eveljust e vo skoaz-ouzh-skoaz Skoazell Vreizh gantañ, met hep an donezonoù ne c’hellfe ket Skoazell Vreizh mont en-dro. Sed aze perak e c’halvomp pep keodedad(ez), uhel en e spered mennozhioù ar justis hag an demokratelezh.

Pep donezon da Skoazell Vreizh eo ur jestr a gengred ;
Pep donezon da Skoazell Vreizh eo un doare da stourm ;
Pep donezon da Skoazell Vreizh eo un ober harzerezh.

Gallout a rit kas ho donezon dre paypal pe dre chekenn da Skoazell Vreizh,La Chesnais, 35590 ILFENTIG

Face au procès en appel de Charlie Grall, nous appellons à la solidarité !

Du 22 au 26 octobre comparaîtra le carhaisien Charlie Grall en appel du procès de juin 2005 devant la cour d’assises spécialement composée de Paris.

Au vu de l’ancienneté des faits, un bref rappel des motifs du procès s’impose. En septembre 1999, il y a 13 ans oui, plusieurs militants de la gauche indépendantiste bretonne, d’autres soupçonnés d’appartenance à l’ARB et des militants indépendantistes basques d’ETA furent interpellés et/ou emprisonnés suite à des rafles d’envergure orchestrées par la tristement célèbre 14e section anti-terroriste du parquet de Paris. Parmi elles, Charlie Grall, journaliste et écrivain, était arrêté et incarcéré 10 jours dans les géôles de l’Etat Français. En 2005, soit 6 ans après les faits, notre compatriote fut condamné à 6 ans de prison ferme, condamnation dont il fit bien entendu appel. Charlie Grall œuvre depuis plus de 30 ans à la défense de la langue bretonne et des écoles immersives Diwan en particulier, à la vie culturelle et économique de Carhaix et du centre-Bretagne. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages et journaliste de métier. C’est dans le cadre de son activité professionnelle qu’il rencontrera en septembre 1999 un militant basque d’ETA afin d’obtenir une interview de dirigeants du mouvement clandestin pour le compte du journal Breizh Info qu’il avait crée quelques années plus tôt.

Les faits précis qui lui sont reprochés ? Avoir exercé son métier de journaliste dans le cadre d’une entrevue n’ayant pas excédée la demi-heure lui voit être poursuivi pour association de malfaiteur en relation avec une entreprise terroriste. Malgré les énormes moyens mis en œuvre par la justice française, le procès de 2005 ne mettra rien en valeur dans ce dossier. 7 ans plus tard, à la veille procès en appel, celui-ci reste aussi épais que du papier à cigarette.

Un premier procès six ans après les faits, un second 13 ans plus tard alors que les lois européennes évoquent des « délais raisonnables » à respecter dans le déroulement des procès. Nous dénonceons vivement le délai anormalement long et sans précédent dans le traitement de ce dossier. Il est aisé d’imaginer la difficulté à vivre quotidiennement depuis 13 ans avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête et l’impossibilité d’envisager l’avenir avec sérénité face à ces pratiques judiciaires indignes d’une justice se targuant représenter celle d’un État démocratique, patrie des Droits de l’Homme.

A ce délai d’une excessivité historique s’ajoute le caractère éminemment politique de ce procès en témoigne la minceur si ce n’est le vide du dossier, et la juridiction elle-même. La 14ème section du parquet de Paris et la cour d’assises spéciales ne sont rien d’autre que des juridictions d’exceptions aux ordres directs de l’État français. Elles sont le témoin d’une justice politique contraire aux Droits de l’Homme, dénoncé à maintes reprises par bon nombre d’organisations internationales, notamment par la cour européenne des droits de l’Homme.

Depuis 13 ans, il n’aura échappé à personne que le contexte à changé autant en Bretagne qu’au Pays Basque. Quid de l’ARB en 2012 pendant que l’ETA a déclaré avoir déposé les armes et encourager le processus de paix. Quelle est la pertinence d’un tel procès ?

Face au rouleau compresseur judiciaire de l’État Français, la solidarité bretonne a toujours joué à plein. Quand l’État Français s’acharne, cela a un coût pour les bretons ! Plusieurs dizaines de milliers d’euros seront nécessaires pour assurer la défense de notre compatriote. Nous avons besoin de vous pour faire en sorte que notre camarade puisse se défendre dignement. Bien sûr, Skoazell Vreizh sera présent à ses côtés, mais vous le savez, Skoazell Vreizh ne dépend que des dons lui étant versés. C’est pour cela que nous lançons un appel auprès de chaque citoyen se réclamant de justice et de démocratie.

Chaque don fait à Skoazell Vreizh est un geste de solidarité ;
Chaque don fait à Skoazell Vreizh est un moyen de lutte ;
Chaque don fait à Skoazell Vreizh est un acte de résistance .

Vous pouvez faire parvenir vos dons par paypal ou bien par chèque à Skoazell Vreizh, La Chesnais, 35750 IFFENDIC.

http://www.skoazell-vreizh.org/

Respont d'ar pennad-mañ

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Heuliañ buhez al lec'hienn RSS 2.0