Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Grèves et perturbations dans le courrier

Grèves et perturbations dans le courrier

mardi 29 avril 2014

SUD PTT 35

Depuis maintenant 8 jours, les facteurs de plusieurs bureaux de la région nantaise sont en grève ce qui a des répercussions sur le traitement du courrier dans les départements bretons.

C’est ainsi que le centre financier de Rennes n’a pas reçu de courrier (qui transite par la plate forme industrielle courrier d’Orvault) ce mardi 29 avril 2014.

En réalité sur l’ensemble de l’hexagone, ce sont plus de 25 bureaux distributeurs qui sont en grève pour la défense de l’emploi et contre les réorganisations.

C’est ainsi que dans les Hauts de Seine (92), plusieurs centaines de facteurs des bureaux de Rueil Malmaison, La Garenne-Colombes, Gennevilliers, Courbevoie sont en grève depuis plus 90 jours !! Les départements de la Gironde, des Bouches du Rhône, du Var connaissent le même sort et pour les mêmes raisons.

Il ne fait aucun doute que ces mouvements vont s’étendre et ceci pour trois raisons :
1) Une absence totale de dialogue social
2) Une augmentation du nombre de semaines de sécabilité, c’est-à-dire que la direction oblige le facteur 160 jours dans l’année à distribuer sa tournée augmentée d’une partie de celle d’un de ses collègues pour « économiser » des emplois.
3) Une suppression massive des emplois.

C’est ainsi que la direction de La Poste vient d’annoncer la suppression de 20% des positions de travail de facteurs des bureaux de Vitré et d’Argentré du Plessis : Suppression de 7 tournées de facteurs sur 36 avant la fin de l’année !!

Pratiquement, dans un délai d’un an, tous les bureaux d’Ille et Vilaine vont être touchés par des réorganisations de ce type.

Le syndicat SUD-PTT d’Ille et Vilaine prévient très clairement que si la direction maintient son plan de suppression massive des tournées, elle portera seule la responsabilité d’un appel à une grève illimitée de notre part.

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0