Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Grève du personnel largement suivie du personnel du Centre Financier de La (...)

Grève du personnel largement suivie du personnel du Centre Financier de La Poste à Rennes. Ce lundi 20 janvier 2014

lundi 20 janvier 2014

SUD PTT 35

Les 430 employés du centre financier de Rennes (ex chèques postaux) étaient appelés à faire grève à l’appel des sections syndicales SUD, CGT et FO le lundi 20 janvier 2014. Lors d’une réunion nationale (Commission de « dialogue social » de La Poste du 12 décembre 2013), la direction générale a annoncé qu’elle voulait mettre en œuvre un système de gestion nationale des flux téléphoniques, courriers et mails. Cette réorganisation baptisée « gestion nationale des flux » vise à router sur n’importe lequel des 19 centres financiers de l’hexagone les appels téléphoniques, les flux de mails et de courriers.

Il s’agit pour la direction de La Poste et de la Banque Postale d’utiliser au maximum les « ressources » humaines disponibles sur le territoire en fonction de cette gestion « nationale » du travail.

Pour organiser cette « gestion nationale des flux », les dirigeants de La Poste et de la Banque Postale imposent une gestion « nationale » des « ressources humaines » qui doivent s’adapter sans cesse au trafic à traiter, piloter nationalement. Par anticipation, la direction détermine des périodes rouge, orange et verte en fonction d’une prévision présupposée des pointes de trafic ou des trafics qu’elle attribue à chaque centre. Et les conséquences pour le personnel sont importantes : Dans les périodes rouge (34 jours selon la direction) et orange (50 jours), il y a une restriction des possibilités de congés et d’absences mêmes pour raisons familiales.

En fonction des périodes, le centre financier est sommé d’adapter son « effectif » à la charge qui va lui être « dirigée nationalement » par la direction.

Il y a donc deux conséquences : l’une sur les conditions de vie et de travail, l’autre sur l’emploi permanent et le recours à des salariés précaires par intermittence en fonction du routage des flux téléphoniques, mails et courriers à traiter.

Cela veut donc dire une sérieuse dégradation de conditions de travail des 430 employés du centre financier. C’est pourquoi, les organisations syndicales SUD, CGT, FO avaient appelé à la grève le lundi 20 janvier 2014 pour obtenir :
- le retrait du projet « gestion collective des flux »
- le passage des CDD en CDI
- le respect du personnel au quotidien

La grève a été largement suivie : 95% au service « Réclamations », 85% au service « risques », 70% sur les deux plateaux téléphoniques du service « clients », etc..

Au total, plus de 60% du personnel d’exécution a fait grève. Compte tenu de l’ampleur de cette grève nous demandons l’arrêt immédiat de cette « organisation ».

Rennes le 20 janvier 2014

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0