Accueil du site > Art & culture... > “Georg Büchner Biographie Générale : tomes II et III”

“Georg Büchner Biographie Générale : tomes II et III”

samedi 24 novembre 2012

Éditions Pontcerq

Pendant que les uns dépensent des millions au Liberté pour vendre aux Rennais leurs petites maquettes du futur, pendant que les autres, au Quotidien, continuent de couvrir les frelons et les galettes, les Editions Pontcerq achèvent la publication de leur biographie de Georg Büchner – par Frédéric Metz.

Alors que le tome central (Le Scalpel, le Sang), sorti au mois d’octobre, a déjà reçu d’excellents échos de la part des plus intimes büchnériens, ce sont le tome deux (un drame reconstitué avec des morceaux d’interrogatoires d’époque, intitulé La Mort de Weidig) et le tome trois (une série de vies multiples, minuscules et éclatées, déguisée en un « Dictionnaire Büchner », le premier qui soit, et intitulée Les Noms) que nous avons le plaisir de vous présenter aujourd’hui.

Ces trois volumes, comme les autres livres de notre catalogue, sont disponibles dans les librairies rennaises (Planète Io, Le Fayer, La Cour des miracles, Le Papier timbré) ; mais ils peuvent être commandés dans n’importe quelle librairie, dans n’importe quelle ville – ou directement auprès de Pontcerq.

Au moment où la Ville de Rennes multiplie les parodies de concertation populaire, pour justifier la coûteuse élévation de ses hôtels de luxe, de ses prairies suspendues de Babylone ou de son jacobin business district ; au moment où le clan Hutin nous recommande, compétitivité oblige ! de redoubler d’efforts au travail en redécouvrant le joie simple de manger des biscottes, on ne saurait mieux inviter les Rennais à prendre un peu de hauteur, quelque part en Allemagne, dans les petites villes de Giessen et de Darmstadt, à l’orée des années 1830, et de cheminer un moment aux côtés du pasteur Weidig, d’Auguste « le Rouge », de Barbara Küntzel ou de Karl Minnigerode – parce que les voies désirables pour le futur sont bien plus sûrement inscrites dans les destins croisés des insurgés de Francfort et des membres de la Société des droits de l’homme de Strasbourg, que dans les villages en carton-pâte de Viva-Cités, où des petits bonshommes Playmobil attendent gentiment que TOTAL les arrose d’une nouvelle marée noire.

http://pontcerq.toile-libre.org/

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0