Accueil du site > Art & culture... > Georg Büchner Biographie Générale - tome central : Le Scalpel, le (...)

Georg Büchner Biographie Générale - tome central : Le Scalpel, le Sang

dimanche 7 octobre 2012

Les Editions Pontcerq publient aujourd’hui le « tome central » d’une immense biographie de Georg Büchner, intitulée Georg Büchner Biographie Générale - par Frédéric Metz.

En effet, ce premier volume est une biographie de Georg Büchner, écrivain : et alors il est, de toutes celles existantes, la biographie la plus complète à ce jour en français – s’appuyant fidèlement sur (pillant de façon éhontée) les plus récentes et passionnantes publications de la recherche allemande ; traduisant des témoignages sur Büchner en français pour la première fois ; donnant à lire des textes inédits en France. Et livrant tout cela de la manière la plus brute et la plus précise qui soit, afin que le lecteur ait lui aussi sous les yeux, autant que possible, les témoignages au plus près des sources.

Mais ce livre, aussi, n’est pas une biographie de Georg Büchner. Car il devrait parler de Büchner ; il parle de Büchner et de Weidig. Il devrait parler de Büchner et de Weidig ; il parle d’August Becker, de Tschudi, de Zeuner, de Barbara Küntzel née Rasch, d’Harring. Il devrait parler de la Hesse, de Gießen, de Darmstadt ; il parle de l’Amérique, de Cincinnati et de Milwaukee ; il parle de Lyon, de la Croix-Rousse, où des militaires tirent à l’aveugle sur la foule ; il parle du port du Havre grouillant d’émigrants attendant des bateaux. Il parle de ce qu’on voit depuis le sommet du Guebwiller, dans les Vosges, au lever du jour ; il parle d’une fenêtre donnant sur le lac, à Zurich ; et de la tapisserie verte d’une chambre, près de l’église Saint-Thomas de Strasbourg – en face de la manufacture de tabac (là où la Société des droits de l’homme recrute le plus grand nombre de ses militants) ; il parle du cadavre d’un condamné à mort conduit à l’institut d’anatomie de Gießen, pour dissection, le 24 mai 1834 ; il parle des baignades nocturnes de Lenz, poète, dans l’auvale d’une fontaine à Waldersbach ; il parle de pistolets, de dagues, mis à la ceinture, tandis qu’on s’apprête, une nuit, dans Francfort, à l’insurrection qui doit mettre la Révolution à l’Allemagne entière.

Il en résulte une machine énorme, encombrée, aux connexions multiples – et dont le fonctionnement n’est pas sûr. C’est que ce livre est un vaste plan d’immanence sur lequel se connectent entre eux (ou ne se connectent pas – et alors flottent, dérivent) des milliers de faits épars. Il harnache la Révolution, les cailloux d’Halley et les oeufs en ribambelle de l’alyte.

L’ensemble de cette machine intitulée « Georg Büchner Biographie générale » est par ailleurs lancé à travers le temps de l’Histoire (et des grèves faites à l’Histoire) ; est jeté, et fonce à l’aveugle, dans l’espace sidéral de l’Univers – comme Halley, comme la Terre, comme un caillou d’Orion.

Frédéric Metz, Georg Büchner Biographie Générale - tome central : Le Scalpel, le Sang - livre broché 153 x 204 - 428 pages - 18,50 €

— 

Éditions Pontcerq 27, rue du Nivernais 35 000 Rennes pontcerq gmail.com http://pontcerq.toile-libre.org

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0