Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > GRÈVE DES POSTIERS LE 11 MAI 2017

GRÈVE DES POSTIERS LE 11 MAI 2017

mardi 2 mai 2017 (Date de rédaction antérieure : 11 mai 2017).

MANIFESTATION 11h PLACE de la RÉPUBLIQUE/ RENNES

Pendant les périodes électorales, le démantèlement de La Poste va bon train. Tous les secteurs sont touchés : distribution du courrier, Centres financiers, Centres de tri, plates formes colis et réseaux des bureaux de Poste. La déstructuration de la Poste entraîne des modifications importantes des métiers, une dégradation des conditions de travail, des restructurations et de nombreuses suppressions d’emplois.

LES POSTIERS PLOMBÉS PAR DES PLANS SOCIAUX !

Sous prétexte de diminution du courrier, les dirigeants de La Poste se sont lancés à la distribution du courrier dans un vaste plan social qui remet en cause le métier de facteur pour le transformer en métier de « services à la personne », services payants, bien évidemment.

Le syndicat SUD conteste cette diminution de trafic et constate au contraire que les facteurs dépassent très souvent leurs horaires à cause de la charge de travail et du volume de courriers et de colis à distribuer.

C’est le résultat d’une politique de suppression de tournées (20% en 5 ans). Pour 2017, ce sont 186 suppressions d’emplois prévus pour l’Ille et Vilaine et les Côtes d’Armor.

Pour les dirigeants de La Poste ce n’est pas suffisant et ils sont en train de mettre en œuvre une gestion des facteurs qui remet en cause les repos hebdomadaires, qui multiplie les sécabilités (système qui augmente le périmètre de la tournée du facteur 2 à 3 jours par semaine) et qui déréglementent les régimes de travail en organisant des tournées en soirée.

Pour les guichetiers et les agents du centre financier, la déréglementation des structures existantes est menée tambour battant pour s’aligner sur une « banque comme les autres ». Les dirigeants de La Poste suppriment 1/3 des bureaux de poste à Rennes et rétrocèdent les activités postales à des commerçants en ville. Le but est de transformer les 6 815 bureaux de Poste des zones urbaines en 3 000 « agences bancaires » de la Banque Postale. Cette réorganisation a pour conséquence la suppression de 52 emplois chez les guichetiers d’Ille et Vilaine et des Côtes d’Armor

Quant aux agents du centre financier considérés comme le « middle office » de la banque, l’objectif est de supprimer 22 emplois en 2017 et de modifier leurs fonctions en les réorientant vers la vente forcée au détriment du service aux clients..

Enfin, les dirigeants de La Poste sépare la gestion de « l’outil industriel » composé des Plates formes industrielles courrier et des plates formes colis (Le Rheu) du « service » effectué par les livreurs. Ce démantèlement a pour conséquence une extrême concentration du traitement du courrier et des colis au détriment de la qualité de service rendu aux clients et des conditions de travail des postiers.

On déplore à juste titre le plan social qui laisse sur le carreau 290 salaries à Whirpool. A La Poste, pour 2017 ce sont plus de 7 000 postes de travail qui vont être supprimés dont plus de 180 en Ille et Vilaine dans l’indifférence générale…

Et comme si cela ne suffisait pas, les dirigeants attaquent sur tous les fronts : mobilité, remise en cause des horaires et RTT, et… évidemment aucune augmentation salariale pour 2017.

La coupe est pleine et le ras le bol s’installe.

C’est pourquoi le syndicat SUD-PTT appelle tous les postiers à la grève le 11 mai 2017.

Rennes le 2 mai 2017

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0